Vaccination aux États-Unis: le démarrage d’une énorme logistique

Les États-Unis ont autorisé la mise en marché du vaccin Pfizer. Une vaste campagne de vaccination peut commencer.
Les États-Unis ont autorisé la mise en marché du vaccin Pfizer. Une vaste campagne de vaccination peut commencer. JOEL SAGET AFP/File

Texte par :RFI

Aux États-Unis, après la FDA, le centre des maladies infectieuses a lui aussi donné son feu vert au vaccin de Pfizer. La vaccination va donc pouvoir commencer. Le début d’une opération colossale. Les États-Unis est le pays le plus peuplé à avoir validé le vaccin Pfizer jusqu’à présent.

Avec notre correspondante à New York, Loubna Anaki

Jamais les États-Unis n’avaient connu une opération de vaccination d’une telle ampleur. Les premiers vaccins, trois millions de doses, vont partir dès ce dimanche matin des deux usines de Pfizer dans le Michigan et le Wisconsin. À bord de camions spéciaux, puis à bord d’avions cargos, ils seront distribués partout sur le territoire. 150 hôpitaux et centres devraient recevoir leurs cargaisons dès lundi, 450 autres seront livrés mardi.

Une opération qui nécessite une logistique importante étant donné qu’il faut faire au plus vite, que les États-Unis s’étalent sur plusieurs fuseaux horaires et surtout parce que le vaccin Pfizer doit être gardé dans la glace pour maintenir la température à -70 degrés. La livraison a été confiée à deux compagnies privées Fedex et UPS. Et l’armée se tient prête à aider si nécessaire. Si par exemple le trafic routier ou la météo retardent une livraison.

Tous les camions seront également équipés de puces GPS afin de surveiller en temps réel l’avancée des livraisons et anticiper le moindre souci.

Hier, le général Perna, l’un des responsables de l’opération Warp Speed mise en place pour le développement et la distribution du vaccin, a assuré que tout était prêt pour assurer le bon déroulement de la vaccination. « C’est une opération bien préparée et bien synchronisée », a expliqué le général Perna, « Je suis 100% sûr que nous allons réussir. »

Source : RFI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
32 ⁄ 16 =