Urgent : PAYS DOGON : Rencontre fructueuse entre Youssouf TOLOBA et le Colonel Ismaël WAGUE, ministre de la réconciliation nationale

Par lepaysdogon 

  Taille de la police: 

PAYS DOGON : Rencontre fructueuse entre Youssouf TOLOBA et le Colonel Ismaël WAGUE, ministre de la réconciliation nationale.

image-774641

Ce moment d’échange entre le chef du département de la réconciliation et le chef d’état-major de Dan Nan Ambassagou permettra sans doute de faire bouger les lignes pour la stabilisation du Pays Dogon.

En effet le colonel WAGUE a vite compris qu’il sera difficile d’avoir une véritable paix et une sincère réconciliation sans l’implication de ce groupe d’auto-défense, devenu incontournable dans cette partie du Mali.

Raison pour laquelle, le ministre a décidé de prendre contact avec la plus haute autorité du Mouvement à savoir Youssouf TOLOBA.

Selon une source proche du mouvement, les échanges entre les deux personnes ont porté entre autres sur la situation socio-sécuritaire au Pays Dogon, la réconciliation, les accords locaux signés entre des populations du pays dogon et les groupes armés terroristes, les rapports entre la MINUSMA la communauté et la lutte contre le terrorisme.

A toutes ces questions soulevées, le chef d’état-major de Dan Nan Ambassagou au pays Dogon, Youssouf TOLOBA, n’est pas allé sur le dos de la cuillère. L’homme a affirmé qu’il ne soutient pas et ne soutiendra pas des populations qui signent des pactes avec les terroristes qui ont un agenda clair et précis qui est : « l’application de la charia ».

Concernant la lutte antiterroriste terrorisme, M. Youssouf TOLOBA a souhaité une mutualisation des forces car dit-il : « c’est uni que nous pourrons efficacement vaincre le mal ». Il a dans son intervention rappelée qu’il ne s’agit pas d’un conflit intercommunautaire au Pays Dogon mais plutôt un conflit terroriste imposé.

Sur cette question il a demandé l’implication de Sekou BOLLY en sa qualité d’homme de confiance du Ministre afin de récupérer les jeunes peuls du djihadisme et constituer des groupes qui seront installés au Pays Dogon au niveau des villages peuls et qui aboutira à la mise en place d’un groupe mixte.

Youssouf Toloba s’est dit ouvert au dialogue et que son seul souci aujourd’hui c’est de voir le Dogon agriculteur exercer son activité, le peulh éleveur juste à côté de son frère Dogon entrain de paître ses animaux. Et, de son avis, cela ne pourra pas se réaliser sans l’implication de l’Etat.

D’autres sujets ont été évoqués notamment la situation à Bamba, Kassa et le cas Marcelin GUINGUERE. Concernant le cas de Monsieur Marcelin GUINGUERE, Youssouf TOLOBA a rappelé que ce dernier n’a aucun moyen et aucune capacité de jouer le rôle de réconciliateur au Pays Dogon.

Au sortir de la rencontre, la source indique que le ministre s’est dit satisfait des propos tenus par Youssouf TOLOBA. Il a donné l’assurance qu’il rendra compte aux plus hautes autorités du pays.

Sur une image reçue par lepaysdogon.net, l’on peut remarquer que le ministre avait à ses côtés son chargé de mission Monsieur Sekou Allaye BOLLY et le président de la coordination nationale de Dan Nan Ambassagou Mamoudou GOUDIENKILE.

Vivement une paix durable au Pays Dogon et dans tout le Mali.

Source: lepaysdogon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 − 16 =