Un vaste réseau de fabrication de fausses cartes NINA démantelé par le SJI !

Par Malijet 

 Le Service d’Investigation Judiciaire de la Gendarmerie nationale vient de démanteler un vaste réseau de fabrication de fausses cartes NINA en mettant sous les verrous dix (10) suspects. L’enquête a été conduite par l’adjudant-chef, Lamine Mantallah Traoré sous la supervision du chef de Service d’investigation judiciaire, Colonel-magistrat Haïdara.

Image

A la suite du démantèlement du groupe qui a frauduleusement soustrait d’importantes sommes d’argent d’une banque de la place grâce à l’utilisation des cartes NINA, les limiers du SIJ ont eu la curiosité de pousser l’enquête pour faire la lumière sur lesdites cartes ayant servi à effectuer ces opérations. Le Procureur de la république près le Tribunal de grande instance de la commune III a autorisé l’ouverture d’une procédure. Le directeur du RAVEC a été saisi pour vérifier l’authenticité de ces cartes. Après vérification, elles se sont relevées être fausses.

En tandem avec les responsables du RAVEC, l’équipe d’enquêteurs conduite par l’adjudant-chef, Lamine Mantallah Traoré, un officier de police judiciaire courageux et méthodique lance les premières investigations qui ont permis de mettre la main sur un suspect qui rodait aux alentours de la Direction du RAVEC. Il a été appréhendé en possession d’un sac rempli de documents administratifs (fiches d’empreintes digitales, fiches individuelles, des photocopies des cartes d’identité et de passeports, des photos d’identité et divers autres documents). Les précieuses informations obtenues ont conduit à l’interpellation de deux autres suspects. D’investigations en investigations d’autres personnes ont été citées. Avec le concours du directeur du RAVEC, l’équipe a réussi à démanteler le réseau en procédant à l’interpellation de dix (10) autres suspects. Sur les treize (13) personnes interpelées, dix (10) sont des agents de la direction du RAVEC.  Elles ont été mises à la disposition du Procureur de la République. Ainsi, depuis le mardi 16 novembre 2021, une enquête a été menée par les éléments du Service d’investigation judiciaire de la gendarmerie. Rappelons que grâce à ces fausses cartes NINA, des centaines de millions ont été dérobés au niveau de quatre (4) banques de la place. 

A.Ouattara/Malijet.com

Source: Malijet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
17 × 11 =