Ukraine/ Un camp militaire détruit près de la capitale Kiev par des missiles de croisière russes

VALERY BERNABE Envoyer un courriel

russes

Des missiles de croisière russes ont visé et détruit une base militaire située près de la capitale ukrainienne Kiev, la détruisant partiellement, a annoncé jeudi l’état-major ukrainien.

« Vers 05H00 du matin (02H00 GMT), l’ennemi a lancé une attaque en tirant six missiles de croisière Kalibr sur une unité militaire à Lioutij, dans la région de Kiev », a indiqué à la presse Oleksiï Gromov, un haut responsable de l’état-major. Selon lui, un bâtiment de la base a été détruit et deux autres endommagés, tandis qu’un des six missiles a été abattu par la défense antiaérienne ukrainienne.

Ces missiles, précise ce responsable, ont été tirés depuis la Crimée. L’Ukraine indique aussi que des bombardements au lance-roquette multiple ont touché la région de Tcherniguiv dans le nord de l’Ukraine. Tirés depuis le Bélarus , ajouté M. Gromov, ils ont causé des « pertes » parmi les militaires ukrainiens. 

Selon lui, les forces russes continuent de tenter d’avancer près de Siversk et de Bakhmout, dans le Donbass, région industrielle que Moscou ambitionne de conquérir. La situation y est « difficile mais entièrement sous contrôle », a assuré M. Gromov. « C’est une matinée agitée. Encore une fois, nous avons la terreur des missiles », a relevé pour sa part le président ukrainien Volodymyr Zelensky sur Telegram, assurant pour autant que Kiev « ne se rendra pas et ne baissera pas les bras ». 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 × 23 =