Sommet du G20 à Rome: Emmanuel Macron prépare le prochain sommet UE-UA

Le président français Emmanuel Macron (à droite) préside une réunion avec les dirigeants de l'Union africaine et de l'Union européenne au Palais Farnèse, à Rome, en marge du sommet des dirigeants du G20, le 30 octobre 2021.
Le président français Emmanuel Macron (à droite) préside une réunion avec les dirigeants de l’Union africaine et de l’Union européenne au Palais Farnèse, à Rome, en marge du sommet des dirigeants du G20, le 30 octobre 2021. AFP – LUDOVIC MARIN

Texte par :Valérie Gas

Emmanuel Macron a organisé, samedi 30 octobre en marge du G20, une réunion informelle avec des représentants de l’Union africaine et de l’Union européenne. Son objectif : préparer le prochain sommet UE-UA, qui aura lieu pendant la présidence française.

De notre envoyée spéciale à Rome,

C’est l’une des priorités de la présidence française de l’Union européenne au premier semestre 2022 : renouveler la relation Europe-Afrique. Et c’est donc pour préparer l’organisation du sommet, qui devrait avoir lieu à Bruxelles, que le président français a voulu réunir les partenaires européens et africains à Rome, afin d’avoir une discussion informelle et de pouvoir dire des « choses plus fortes », explique une source diplomatique, présente lors de cette réunion.

L’objectif est de mettre en place une gouvernance plus moderne, avec des projets concrets, et de sortir de ces sommets qui accouchent d’une déclaration en « 55 points ». La rédaction d’un texte plus politique – et court – sur les principes qui refondent la relation est en cours d’étude. Il pourrait servir de préambule à la déclaration du sommet.

Tous les partenaires semblent d’accord pour mettre en œuvre cette nouvelle gouvernance plus moderne qui pourrait aussi consister à désigner sur chaque sujet – climat, vaccin, formation professionnelle… – des champions européens et africains. Ce sommet UE-UA nouvelle formule pourrait se tenir les 17 et 18 février 2022, un mois après le début de la présidence française de l’Union européenne et deux mois avant la fin de la campagne présidentielle française. Un bon timing pour en faire une vitrine pour Emmanuel Macron.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 + 7 =