Sécurité : A Tessit, les administrations publiques et l’armée malienne se réimplantent

URGENT: Sécurité : A Tessit, les administrations publiques et l’armée malienne se réimplantentAccueil | Société | Nation | Sécurité : A Tessit, les administrations publiques et l’armée malienne se réimplantent

Par Le Pays –

Sécurité : A Tessit, les administrations publiques et l’armée malienne se réimplantent

Après la première colonne foraine en juin 2020 à Labbezanga, la force Barkhane en collaboration avec les forces armées maliennes vient d’effectuer la seconde colonne foraine, en septembre 2020, à Tessit. Ces colonnes foraines visent le retour des administrations publiques ainsi que de l’armée malienne dans les zones où elles avaient été obligées de quitter en raison de la recrudescence de l’insécurité.

« C’est donc avec un dispositif de sécurité commun que les militaires français et maliens ont accueilli, le 15 septembre dernier, une trentaine d’autorités, dont le gouverneur et le sous-préfet de Gao, le maire de Tessit, le directeur régional du développement social, mais également des autorités militaires des FAMa, des représentants de l’ambassade de France, de hauts cadres de la MINUSMa et de la Force Barkhane ». C’est ce qui ressort d’un communiqué du 4 novembre 2020 de la Force française Barkhane. Ces personnalités, après de longues années d’absence, ont été accueillies par près de 1000 personnes, précise-t-on dans le communiqué.

Pour cet événement majeur dans la ville de Tessit, une zone assez sensible, des dispositions ont été prises par les forces armées maliennes en collaboration avec leur allié français. « Les militaires de la Force Barkhane ont reçu pour mission de s’occuper principalement de la sécurité extérieure de la ville, les FAMa assurant la sécurité intérieure », indique Barkhane dans son communiqué.

Ce retour des administrations publiques a été bien apprécié par les populations locales, précise notre source. Cette opération a permis de renouer le lien entre les autorités locales et la population. « Avec nos partenaires de la force Barkhane, de la MINUSMa et de l’ambassade de France, nous ne vous oublions pas ! », a déclaré le gouverneur de Gao au cours de son discours à la population de Tessit.

Les autorités ont fait de cette visite une pierre deux coups. Après la rencontre avec la population, elles ont effectué des dons de matériels et de nourriture à la population, rapporte Barkhane, avant de se rendre au camp des FAMa de la Force conjointe du G5 Sahel (FC G5S) pour constater sa réfection afin de permettre « aux militaires maliens engagés au sein de la FC G5S de s’assurer d’un meilleur dispositif de protection, mais également de montrer à la population qu’ils sont présents à leurs côtés et prévoient d’y rester ».

Selon Barkhane, « si le retour durable de l’État dans cette région est appelé à prendre du temps, cette colonne foraine est une étape intermédiaire qui permet d’agir à plus brève échéance au profit de la population ».

Rappelons que pour le déroulement de cette opération, la « compagnie FAMA de Tessit, sous le commandement de la force conjointe du G5 Sahel, a ainsi pu bénéficier de l’appui de sections venues de Gao, ainsi que du Groupement tactique désert (GTD) Bruno. » Selon Barkhane, les autorités civiles et militaires du secteur se sont beaucoup investies également pour la réussite de cette deuxième colonne foraine après celle de juin à Labbezanga. Plusieurs représentants de la MINUSMA, des ambassades de France et d’Allemagne ainsi qu’une bonne franche de la population ont apprécié cette opération.

La force Barkane rassure dans son communiqué que d’autres colonnes foraines auront lieu très prochainement dans le gouvernorat de Gao, « sous l’impulsion des autorités civiles et militaires, ainsi que des retours réguliers dans les localités déjà visitées afin d’effectuer des évaluations périodiques et un suivi ».

F. Togola

Source: Le Pays

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 × 20 =