Réorganisation des groupes terroriste au Sahel : Iya Ag Agaly et Abu Walid Al Saharaouienvisagent une délimitation des espaces

Les deux (02) groupes terroristes dans le Sahel sont sur le point de redéfinir leur action dans la zone Sahélienne et plus particulièrement au Mali. Dans un message, le mauritanien terroriste mauritanien, Cheick Abu Numan Al Shinquiti, appel à l’apaisement entre les deux (02) groupes terroristes dont les relations se sont détériorées, ces derniers moments.

Les chefs des deux (02) groupes terroristes Iyad Ag Ghaly du JNIM (Jamma’at Nustra Al Islam Wal Musilimin) et Adnan Abu Walid Al Saharaoui de l’EIGS (État Islamique au Grand Sahara), envisagent de se rencontrer pour définir le partage des espaces au Sahel, notamment au Mali, où les conflits sont récurrents entre les différents groupes armés. En effet, dans un long message publié par JNIM (Jamma’at Nustra Al Islam Wal Musilimin), le mauritanien Cheick Abu Numan Al Shinquiti appelle à l’apaisement entre les deux (02) groupes terroristes. Il appelle à l’application de la charia au Sahel et la libération des terres musulmanes. Il parle des événements récents (tension sur le terrain) entre les deux groupes. Sans pour autant annoncer directement, l’objectif est le rapprochement des groupes terroristes au lieu de se combattre régulièrement pour des intérêts. Il veut trouver un terrain d’entente, créer l’unité via une coalition où une alliance dans le Sahel. Les différents groupes terroristes se sont rencontrés près de la frontière entre le Mali et la Mauritanie pour essayer d’aplanir les divergences qui les opposent, c’était en présence des différents chefs djihadistes. Depuis quelques temps, l’État Islamique au Grand Sahara (EIGS) opère dans le Macina, le territoire d’Amadou…

Nouvel Horizon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 − 21 =