Par Tjikan  

Le Congrès américain en approuvant les 30 milliards de dollars USA au profit de l’Ukraine voudra  punir la Russie pour avoir osé lancer la guerre du dollar au profit du yuan chinois.

La deuxième économie du monde depuis février a entrepris avec le retrait de ses dépôts en devises du trésor américain (on parle des milliards de dollars), a démontré aux yeux des américains qu’elle veut saisir l’opportunité de détrôner Le dollars comme monnaie de référence au profit du yuang.

Les accords ont été passés avec les russes pour du commerce directement en roubles sans transiter par le dollar et pareille pour l’Inde ! Les américains viennent de comprendre qu’il s’agit d’une conspiration par les pays du Brics.

Nous assistons en effet en direct au détrônement du dollar comme monnaie de référence au profit du yuan sûrement.

Les américains ont finalement compris qu’ils seraient les plus gros perdants de cette guerre si l’Ukraine est vaincue : aujourd’hui, ils veulent mettre tous les moyens possibles pour étouffer la Russie militairement et économiquement et la contraindre à rompre tous les contrats qu’elle profite de la guerre pour  passer : ceci ne correspond plus aux programmes des autres membres de l’Otan avec en première place la France et l’Allemagne qui dépend à 40% du gaz russe et qui paye déjà ses factures en roubles telle que prescrite par Poutine .

La situation est grave : la Russie coulera s’il le faut avec tout le continent européen! Aujourd’hui toutes ces économies commencent à se demander s’il faut vraiment suivre les américains jusqu’au bout contre une Russie qui ne cédera jamais.

L’inflation  en Europe devient insupportable et les projections à court terme n’augurent pas un lendemain meilleur.

La France va rompre   bientôt les accords avec l’Otan : les voix s’élèvent au parlement français pour réclamer une évolution en singleton de la France tout comme en Allemagne.

La Russie résistera minimum deux ans en Ukraine: le Brent montera à plus de 200 dollars et les économies chinoises et indiennes qui payent le gaz et le pétrole russe en roubles m’entreront pas en austérité au détriment des usa et des membres de l’Otan qui auront à gérer une inflation jamais vécue auparavant dans l’histoire de l’énergie au monde.

La sortie de la France et de l’Allemagne très bientôt de l’Otan fragilisera l’organisation et l’Amérique n’aura alors que deux choix : entrer en confrontation directe avec la Russie où se résigner à perdre la face et vivre la pire des crises économiques de son histoire par le déclassement du dollar qui semble inéluctable.

Nous pouvons d’ores et déjà affirmer de façon péremptoire que la Russie a bien eu le monde ! La guerre froide préparée à l’insu du reste du monde depuis 2008 tourne à l’avantage de la Russie qui jouit de la proximité dépendante de 5 puissances sur 8 qui dépendent de son gaz et de son pétrole.

L’Amérique ne pourra garder son hégémonie sur le monde qu’à travers une guerre étoile sur la Russie : mathématiquement c’est impossible : le territoire de la Russie est très grand et elle est très bien équipée pour déceler n’importe quelle bombe nucléaire qui pourrait être tirée vers son territoire et riposter avant l’impact.

Les américains n’attaqueront donc jamais la Russie.

La géopolitique du monde est en train de se rejouer : la grande puissance de demain risque être la Chine, suivie de l’Inde et de la Russie car ce trio s’est bien arrangé pour damer le pion aux USA. Le déclassement du dollar sera irrattrapable par l’économe américaine même si C’est elle qui bat le dollar : l’inflation imposera une crise qui provoquerait une dévaluation du dollar.

La France et l’Allemagne jouent leur destin en Ukraine : il est impossible à l’heure actuelle de vaincre la Russie sans créer une 3ème guerre mondiale dont personne n’en veut ! Nous sommes donc face à Une question d’utilitarisme de Bentham : entraîner tout un continent dans la mort pour l’Ukraine ou livrer l’Ukraine à Poutine ! Le Choix est vite fait et seule la méthodologie est recherchée actuellement.

La récente décision du président Biden de faire gagner l’Ukraine serait à l’origine de la discorde : ce n’était pas prévu ! C’est un gros risque que le continent européen ne veut pas courir et c’est d’ailleurs pourquoi Mélenchon sera premier ministre en France : son rôle est de sortir le pays de l’alliance atlantique et l’Allemagne sera le deuxième pays à suivre.

Mélenchon portera donc cette lourde charge pour sauver le continent européen qui a terme fumera le calumet de la paix avec la Russie pour une Europe unie et très forte contre la montée en puissance de la chine qui sera le principal vainqueur de cette guerre en réalité après l’illusion de victoire dont les Américains se sont prévalus, avant de comprendre qu’en effet, cette guerre était destinée à plomber leur économie.

L’Afrique rusée a déjà compris : bien que dans Le collimateur des américains pour n’avoir pas condamné l’invasion russe, le rapport de la CIA est clair : l’Afrique a déjà tourné le dos à l’Amérique et envisage une victoire russe avec qui les accords de coopération économiques et militaires secrètes et ouvertes se multiplient déjà.

Les africains savent aujourd’hui que la liberté totale du continent passera par la Russie et s’activent à maintenir avec elle les relations très proches tout en préparant les mentalités à accepter ce virage à 180 degrés.

Nous sommes donc en plein dans le nouvel ordre mondial tant attendu : il s’impose à nous tous et  personne n’y échappera car en effet la roue a déjà tourné.

Source: Internet

Source: Tjikan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
3 + 1 =