Oscars 2021: la surprise de trois films africains dans la liste des films présélectionnés

Kaouther Ben Hania (Tunisie), Anthony Nti (Belgique/Ghana) et Philippe Lacôte (Côte d’Ivoire) restent en lice pour les Oscars 2021.
Kaouther Ben Hania (Tunisie), Anthony Nti (Belgique/Ghana) et Philippe Lacôte (Côte d’Ivoire) restent en lice pour les Oscars 2021. © Siegfried Forster / RFI

Texte par :Siegfried Forster

«Deux», de Filippo Meneghetti, représentera la France. Le film tunisien «L’homme qui a vendu sa peau» de Kaouther Ben Hania et le long métrage ivoirien «La nuit des rois de Philippe Lacôte ont été également retenus dans la liste des 15 films présélectionnés pour le Meilleur film international. Depuis la pandémie de Covid-19, le Festival de Cannes semble avoir perdu son influence aux Oscars, au profit de la Mostra de Venise et de Netflix.

La liste des films présélectionnés a été publiée mardi soir 9 février sur le site des Academy Awards. Parmi les 15 films sélectionnés dans la catégorie du Meilleur film international ne se trouvent pas moins que cinq films programmés au Festival international du film de Venise 2020 ! La Mostra se trouve ainsi très renforcée dans son rôle de prescripteur pour les plus importants prix du cinéma au niveau mondial. Le Festival de Cannes, dont la compétition sur place a été annulée et remplacée par un label « Cannes 2020 » décerné à 56 films, doit se contenter d’un seul film présélectionné aux Oscars, Drunk, du Danois Thomas Vinterberg. Même le film envoyé par la France, Deux, de Filippo Meneghetti, l’histoire d’amour passionnée de deux retraitées, ne se retrouvait pas parmi les 21 longs métrages français labellisés « Cannes 2020 ».

► À lire aussi : Les nouvelles frontières numériques du Festival de Cannes 2020

Même Netflix fait mieux, avec deux longs métrages dans la catégorie Meilleur film étranger : I’m no longer here, du Mexicain Fernando Frias, mettant en scène une bande d’adolescents fans de musique cumbia, et le drame taïwanais A Sun, de Mong-Hong Chung.

Les Oscars 2021, quand la Mostra et Netflix doublent le Festival de Cannes

Mis sous pression par l’ascension fulgurante des plateformes et la fermeture des salles de cinéma, le Festival de Cannes (qui a déjà reporté son édition 2021 en juillet) semble avoir perdu son rang depuis le début de la crise provoquée par le coronavirus. Il faut se rappeler que l’année dernière, Parasite, la Palme d’or du Festival de Cannes, avait réalisé un exploit historique en raflant aux Oscars pas seulement le trophée du Meilleur film étranger, mais aussi celui du Meilleur film.

► À lire aussi : Le «miracle» de la Mostra de Venise 2020: de très bons films et de l’espoir

Depuis l’avènement de la pandémie, au niveau des festivals de cinéma, le Festival de Venise semble avoir inversé le rapport de force. Parmi les films de la sélection officielle de la Mostra en septembre 2020, cinq se retrouvent parmi les 15 candidats restants pour le Meilleur film international aux Oscars et un autre est bien positionné pour le Meilleur film documentaire, Nocturne, de Francesco Rosi.

Kaouther Ben Hania (Tunisie) et Philippe Lacôte (Côte d’Ivoire)

L’homme qui a vendu sa peau, de la Tunisienne Kaouther Ben Hania, dont l’acteur Yahya Mahayni avait décroché à Venise le prix de la Meilleure interprétation masculine, se retrouve aussi dans la dernière ligne droite pour la course aux Oscars. C’est aussi le cas de La nuit des rois (Côte d’Ivoire), de Philippe Lacôte, une mise en scène époustouflante dotée d’une écriture cinématographique novatrice et ambitieuse pour raconter une histoire insensée se déroulant dans l’une des prisons les plus surpeuplées d’Afrique de l’Ouest, la Maca.

Quo Vadis, Aïda ?, de Jasmila Zbanic, repartie bredouille de la Mostra 2020, représente la Bosnie-Herzégovine. Les enfants du Soleil, film de Majid Majidi, dont l’enfant de rue devenu acteur, Rouhollah Zamani, couronné à Venise par le Prix Marcello Mastroianni du meilleur jeune interprète, a été également sélectionné sur la liste.

Les membres de la prestigieuse Académie des Oscars n’ont pas non plus oublié Dear Comrades !. À la Mostra, le Russe Andreï Kontchalovski avait remporté le Prix spécial du jury. Mais la grande surprise reste l’absence du Lion d’or 2020, Nomadland, de la réalisatrice sino-américaine Chloé Zhao, longtemps considérée comme grande favorite pour les Oscars.

► À lire aussi : «Da Yie», d’Anthony Nti, «un étranger au Ghana»

Parmi les 174 films qualifiés pour la catégorie du Meilleur court métrage, dix ont été retenus, dont La Voix humaine, de Pedro Almodovar, également présenté à Venise, mais aussi Da Yie, réalisé par le réalisateur belge Anthony Nti, né au Ghana et lauréat du Grand Prix international du Festival du court métrage de Clermont-Ferrand 2020 pour son histoire étrange d’un étranger dans son pays natal.

Suite à la pandémie, l’Académie américaine des sciences et des arts du cinéma a choisi de faire figurer non plus dix, mais quinze longs métrages dans sa présélection pour l’Oscar du Meilleur film étranger. La prochaine étape aura lieu le 15 mars : seuls cinq films seront alors sélectionnés pour la liste finale avant l’attribution des Oscars le 25 avril.

Source : RFI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 − 12 =