Niger: plus de 20 enfants meurent dans un incendie de leur école de classes en paillote

Le feu a pris dans des salles de classe en paille et en bois, appelées paillotes. « On ignore l’origine de l’incendie, une enquête est ouverte pour la déterminer », explique le gouverneur. Photo d’illustration prise dans la région de Maradi. AP – Jerome Delay

Texte par :RFI

Au moins 26 élèves de primaire et de maternelle sont morts calcinés dans un incendie tragique de leur école faite de classes en paillote, ce lundi 8 novembre à Maradi, dans le sud du Niger. Le dernier bilan provisoire fait également état de blessés graves.

Avec notre correspondant à NiameyMoussa Kaka 

Ce sont deux classes en paillote de l’école primaire et de la maternelle qui sont parties en fumée. L’incendie qui s’est déclenché à la mi-journée a provoqué un embrasement généralisé des classes préparatoires, première et deuxième années. 

Le bilan provisoire est terrible : au moins 26 enfants âgés de 5 et 6 ans sont morts lundi dans l’incendie, treize autres ont été blessés et quatre se trouvaient, selon les dernières informations du gouverneur Chaïbou Aboubacar lundi soir, dans un état grave.

La région de Maradi, proche de la frontière avec le Nigeria, était déjà endeuillée par la mort, dimanche, de 18 orpailleurs clandestins dans l’effondrement d’une mine.

Les premières images diffusées sur les réseaux sociaux sont insoutenables. Des appels sont lancés aux parents pour venir tenter d’identifier leurs enfants. Selon le service des sapeurs-pompiers, trois autres classes en paillote d’une autre école, au quartier Gao, sont parties en fumée, mais cette fois-ci on ne dénombre aucune perte de vie humaine. 

Pour l’instant, les circonstances de départ du feu sont encore inconnues. Selon le gouverneur de la région de Maradi, « l’enquête de la police déterminera l’origine de ces incendies ». 

On se rappelle qu’il y a un peu plus d’un an, une vingtaine d’enfants d’un jardin d’enfants à Niamey avaient également péri dans l’incendie de leur classe. Ces deux nouveaux incendies à Maradi ramènent le débat sur les classes en paillote. Selon les statistiques du ministère de l’Éducation nationale, il y a environ 36 000 classes en paillote, au Niger. 

Source : RFI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
33 ⁄ 11 =