Moscou confirme des négociations avec les Etats-Unis en vue d’un échange de prisonniers

AFP, LIBERATION 

© Natalia KolesnikovaLa basketteuse américaine Brittney Griner, qui a été arrêtée à l’aéroport Sheremetyevo de Moscou et ensuite accusée de possession illégale de cannabis, est escortée avant une audience au tribunal à Khimki, près de Moscou, en Russie, le 2 août 2022.

Les adeptes de la diplomatie silencieuse parlent enfin ! Un diplomate russe a confirmé, pour la première fois ce samedi, que Moscou et Washington discutaient d’un possible échange de prisonniers entre les deux pays. Il s’agit bien de troquer les deux Américains – la basketteuse Brittney Griner et l’ancien soldat Paul Whelan – contre le célèbre trafiquant d’armes russe Viktor Bout surnommé «le marchand de mort».

Sous les critiques de l’opinion publique américaine reprochant à Joe Biden de ne pas s’activer pour la libération de Brittney Griner, les Etats-Unis ont plusieurs fois déclaré avoir fait une «offre conséquente» à la Russie en contrepartie de sa libération. Les médias américains ont révélé que cette offre consisterait à échanger Brittney Griner et également l’ancien soldat Paul Whelan contre le célèbre trafiquant d’armes russe détenu aux Etats-Unis, Viktor Bout. Ce dernier a été arrêté en Thaïlande en 2008 et purge une peine de 25 ans de prison aux Etats-Unis. Son parcours hors du commun a été l’une des inspirations du film Lord of War dans lequel Nicolas Cage interprète un trafiquant d’armes cynique.

«La diplomatie silencieuse continue»

Vidéo: Etats-Unis : La Russie prête à négocier la libération de Brittney Griner (Dailymotion)

«Les discussions sur le sujet très sensible d’un échange de (prisonniers) se déroulent via des canaux choisis par nos présidents», a déclaré le directeur du département Amérique du Nord au ministère russe des Affaires étrangères, Alexandre Dartchiev. Les noms cités par la presse américaine «sont effectivement considérés. La Russie cherche à obtenir la libération de Viktor Bout depuis longtemps», a-t-il ajouté dans un entretien publié samedi par l’agence de presse russe Tass. «La diplomatie silencieuse continue et devrait porter ses fruits si, bien sûr, Washington […] se garde de tomber dans la propagande», a-t-il ajouté.

C’est bien la première fois que Moscou confirme que des discussions ont lieu sur un possible échange de prisonniers impliquant Viktor Bout. Le Kremlin a plusieurs fois reproché à Washington de faire des déclarations publiques sur les négociations en cours.

Ces discussions se sont accélérées après la condamnation début août de la basketteuse Griner à neuf ans de prison pour trafic de cannabis. Brittney Griner, considérée comme l’une des meilleures joueuses de basket au monde, a été arrêtée en février à Moscou en possession d’une vapoteuse contenant du liquide à base de cannabis. Son cas a pris une ampleur géopolitique dans le contexte de la crise entre Moscou et Washington liée à l’offensive russe en Ukraine.

Source : Libération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 + 26 =