Matches amicaux: première journée des éliminatoires de la CAN 2021 en tête


Le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang lors de la CAN 2017.
RFI / Pierre René-Worms

Plusieurs rencontres amicales auront lieu en octobre 2019 pour les sélections africaines. Pour certaines d’entre elles, ce sera l’occasion de se remettre en confiance après une Coupe d’Afrique des nations souvent ratée. Pour d’autres, ce seront des matches de gala avant la première journée des éliminatoires de la CAN 2021.

Avant la première journée des éliminatoires de la CAN 2021 en novembre prochain, plusieurs rencontres amicales vont avoir lieu. Ce sera le moment pour certaines nations de se remettre en selle comme le Gabon qui n’a pas participé à la dernière CAN en Égypte.

Des nouveaux sélectionneurs en lice

Pour la première sortie du nouveau sélectionneur Patrice Neveu, les Panthères affrontent le Burkina Faso. L’ancien sélectionneur de la Mauritanie a fait appel à Pierre-Emerick Aubameyang qui marque toujours autant en Premier League : 7 buts en 8 rencontres avec Arsenal. Le Burkina Faso devra donc se méfier de l’ancien Stéphanois.

Il faut dire que les Étalons sont aussi très attendus. Les hommes de Kamou Malo n’avaient pas non plus foulé les pelouses égyptiennes. La bande à Charles Kaboré, toujours présent, tout comme Aristide Bancé, voudra prouver qu’elle a encore sa place au sein de nations importantes du football africain. Ce qui est certain, c’est que les deux sélections ont bien l’intention de ne pas rater la prochaine CAN.

Les Comoriens, qui n’ont jamais participé à une phase finale de CAN vont jouer face à la Guinée. Eliminés des qualifications pour le Mondial 2022 le mois dernier par le Togo, les Cœlacanthes vont tenter de repartir de l’avant sans grands moyens. « On continue à travailler pour les matches du Togo et de l’Égypte en novembre (qualification CAN 2011), on va essayer de se rassurer », raconte le sélectionneur Amir Abdou à RFI. Il faut dire que dans l’effectif, au moins 40% des joueurs ne sont pas titulaires en club, sans compter ceux qui n’ont pas retrouvé de contrat. Après son transfert avorté au Qatar, El Fardou Mohamed Ben Nabouhane n’a pas été inscrit sur la liste des joueurs de l’Etoile Rouge de Belgrade en Ligue des champions.

Les Comores pourront tout de même compter sur deux nouveaux : le défenseur Younn Zahary (20 ans), passé professionel cet été à Caen, et l’attaquant Bryan Adinany (19 ans, Châteauroux) face à une sélection qui a largement déçu en Égypte (sortie en huitièmes de finale par l’Algérie) et qui s’est séparée de Paul Put juste après la compétition. Ce sera donc le premier match du nouveau coach Didier Six, qui avait notamment officié avec le Togo lors de la CAN 2013 en Afrique du Sud. Il a logiquement fait appel à Naby Keita qui était arrivé diminué au pays des Pharaons après une blessure contractée en Ligue des champions avec Liverpool. La Guinée se déplacera aussi en Espagne pour jouer face au Chili.

Match de gala pour l’Algérie et le Sénégal

La Tunisie a aussi opté pour un changement d’entraîneur. Mondher Kebaier a remplacé le technicien français Alain Giresse, malgré une demi-finale en Égypte face au Sénégal. À Radès, les Aigles de Carthage reçoivent le Cameroun. Une sélection sortie par la petite porte en Égypte après avoir été incapable de défendre son titre avec Clarence Seedorf à la baguette, limogé lui aussi. Autant dire que les Lions indomptables sont carrément dans l’obligation de montrer un minimum de choses dans cette rencontre amicale en forme de test. Le Portugais Toni Conceição, nouveau sélectionneur, devrait être attendu.

La Maroc qui a connu une grande désillusion face au Bénin à la CAN (évincé en huitièmes de finale aux tirs au but) reçoit la Lybie. C’est aussi une première sortie pour Vahid Halilhodzic qui a remplacé Hervé Renard et qui a choisi de rappeler le milieu de terrain Adel Taarabt. L’ancien sélectionneur de l’Algérie a appelé un petit nouveau : Kévin Malcuit qui évolue à Naples. Mais le Franco-Marocain formé à Monaco aurait du mal à faire son choix entre les Bleus et les Lions de l’Atlas.

Si certaines nations auront la lourde tâche de se remettre à l’endroit et prendre de la confiance avant novembre, d’autres s’offrent des rencontres de gala comme l’Algérie, qui affronte la Colombie à Lille devant 40 000 personnes. Les Champions d’Afrique recevront auparavant la RDC à Blida. Le Sénégal, vice-champion d’Afrique, se déplace à Singapour pour une rencontre face au Brésil et au Nigeria. De quoi se réjouir de voir Sadio Mané et Neymar évoluer sur le même terrain.


Le programme :

Jeudi 10 octobre :
Gabon-Burkina Faso, à Saint-Leu la-Forêt (France)
Togo-Cap Vert, à Marseille (France)
Brésil-Sénégal, à Singapour
Thaïlande-Congo, à Bangkok
Algérie-RDC, à Blida

Vendredi 11 octobre :
Maroc–Libye, à Oujda

Samedi 12 Octobre :
Comores-Guinée, à Versailles (France)
Tunisie-Cameroun, à Radès

Dimanche 13 Octobre :
Brésil-Nigeria, à Singapour
Afrique du Sud-Mali, à Port Elisabeth
Bénin-Zambie, à Porto-Novo
Kenya-Mozambique, à Kasarani
Togo-Guinée Equatoriale, à Marseille
Niger-Centrafrique, à Niamey
Ethiopie-Ouganda, à Baher Dar

Lundi 14 Octobre :
Côte d’Ivoire-RDC, à Amiens (France)
Égypte-Botswana au Caire
Rwanda-Tanzanie, à Kigali

Mardi 15 Octobre :
Algérie-Colombie, à Lille
Guinée-Chili, en Espagne
Maroc-Gabon, à Tanger
Mauritanie-Libye, à Nouakchott

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 × 7 =