Mali: sept militaires ont été tués dans deux attaques séparées, selon l’armée

Cinq militaires ont été tués lorsque le véhicule dans lequel ils circulaient a heurté une mine artisanale près de Ségou, à environ 200 km au nord-est de Bamako, et deux autres ont péri dans une embuscade ayant fait également trois blessés près de Mourdiah, à environ 200 km au nord de la capitale, indique l’armée.

« Ce samedi 30 octobre vers 11h21, une escorte FAMa du détachement de Mourdiah est tombée dans une embuscade aux environs de la localité de Madina Sylla. Le bilan provisoire est de 2 morts et 3 blessés. Les blessés ont tous été évacués sur Mourdiah », indiquent les Forces armées maliennes (FAMa) sur les réseaux sociaux. Dans le communiqué l’armée fait état de la mort de cinq membres d’une patrouille des FAMa dans une autre attaque à la mi-journée. « Dans le secteur de Segou, localité de Niendjela, un véhicule pick-up d’une patrouille FAMa a été victime d’une attaque à l’Engin Explosif Improvisé (EEI), aujourd’hui aux environs de 13h30. Les cinq occupants du véhicule ont tous succombé. Le ratissage dans la zone de l’incident a permis l’interpellation de deux suspects immédiatement mis à la disposition de la gendarmerie », indique l’armée.

Source : RFI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
11 × 26 =