Mali: les Bamakois regrettent les conséquences des sanctions

Des représentants du CNSP, la junte au pouvoir au Mali lors d'une réunion avec une délégation de la Cédéao, le 22 août (image d'illustration)
Des représentants du CNSP, la junte au pouvoir au Mali lors d’une réunion avec une délégation de la Cédéao, le 22 août (image d’illustration) ANNIE RISEMBERG / AFP

La communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) a décidé du maintien des sanctions économiques contre le Mali et contre le Comité national pour le salut du peuple (CNSP), les militaires au pouvoir, suite au coup d’État des 18 août. Au marché de Badalabougou, où les étals sont encore bien fournis, les habitants oscillent entre résignation, fatalisme et patriotisme. Reportage de Kaourou Magassa.

Source : RFI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
11 + 29 =