Mali : la reconquête de la souveraineté, la sécurité et la lutte contre la cherté de vie au cœur discours de Assimi Goita

Dans son adresse à la Nation, le 31 décembre dernier, le Président de Transition, le colonel Assimi Goïta a réitéré la détermination du Mali à reconquérir sa souveraineté,  à renforcer la lutte contre  le terrorisme et  la cherté  de la vie.

Dans  cette adresse  diffusée à l’ORTM,  le Président de la transition est largement revenu  sur les dures épreuves que le Mali a  surmontées  l’an dernier. « Le peuple malien aura vécu une année 2022 éprouvante, mais riche en évènements d’importance majeure », a introduit  le Colonel Goïta. Lequel est revenu  sur la  diminution importante de la prévalence de la Covid-19. Poursuivant qu’au moment où  l’impact  de la COVID-19 se faisait sentir encore sur l’économie, l’UEMOA et la CEDEAO ont  imposé des sanctions illégales, illégitimes et inhumaines qui, selon lui, ont eu des effets néfastes sur la croissance économique. En réponse  à ses sanctions, Assimi Goïta a  annoncé l’institution  du  14 janvier comme Journée nationale de la souveraineté retrouvée en souvenir de la grande mobilisation contre les décisions de la CEDEAO et de l’UEMOA

L’option de la reconquête de  la  souveraineté est revenue largement dans le discours du Président de Transition.  Selon lui,  elle demeure la seule voie possible pour le Mali afin  de l’éviter  la perpétuation du système de dépendance qui hypothèque  son avenir.  Ainsi, le colonel Goïta définit  trois principes qui devront désormais guider  les  relations du Mali avec l’extérieur. A savoir : le respect de la souveraineté,  le respect des choix stratégiques et des choix de partenaires opérés par le Mali et  la défense des intérêts du peuple malien dans les prises de décisions.

Sur le plan sécuritaire,  il a annoncé l’adoption d’une nouvelle posture militaire  qui  se résume, selon lui, par  l’acquisition des équipements permettant de renforcer l’autonomie d’action des FAMA et leurs capacités à se déployer sur l’ensemble des théâtres des opérations. Pour Aissimi Goïta,  la montée en puissance des  Forces de défense et de sécurité  n’est plus un vain mot. « Avec  le lancement de nombreuses actions offensives, la peur a changé de camp. Les groupes terroristes en sont réduits à des actes désespérés de poses d’engins explosifs au passage des militaires et des paisibles citoyens », a souligné le chef de l’Etat.

Poursuivant en  même temps que  le gouvernement  a intensifié la lutte contre la corruption et l’enrichissement illicite.  La croisade contre la corruption a conduit plusieurs anciens dignitaires du défunt régime d’IBK en prison ou certains placés sous contrôle judiciaire.

 Prévention de la cherté de la vie sans résultats

Aussi, le Chef de l’Etat a réitéré la détermination du gouvernement  à poursuivre la lutte contre la cherté de la vie. Dans la foulée, il a dénoncé l’absence de transparence dans la prévention de la cherté avec l’enregistrement des résultats mitigés des mesures destinées à contenir les prix. « Il apparaît clairement que certains acteurs ne jouent pas le jeu de la transparence », a déploré  le colonel Assimi Goïta, qui a appelé à une action globale contre la cherté de la vie « chacun devra jouer sa partition pour que les sommes importantes mobilisées pour cet objectif ne soient détournées et utilisées à des fins malsaines ». En 2022, le gouvernement a pris des mesures énergiques destinées à stabiliser les prix. A ce stade, les efforts  du gouvernement restent vains avec une inflation du prix des produits de premières nécessités.

Par ailleurs, dans son discours, le Colonel Goïta  ne s’est pas prononcé  sur l’affaire des militaires ivoiriens qui  ont été condamnés la semaine dernière par une Cour  d’assises spéciale à 20 ans de réclusion criminelle. Idem pour l’organisation des élections qui devront marquer cette année. Le gouvernement a publié un chronogramme électoral qui prévoit l’organisation des élections référendaires,  des collectivités territoriales, régionales et  des législatives.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 × 15 =