Mali : la 43è promotion de l’EMIA immortalise le président Amadou Toumani Touré

Par Essor

Mali : la 43è promotion de l’EMIA immortalise le président Amadou Toumani Touré

La place d’Armes du Centre d’instruction Boubacar Sada Sy de Koulikoro a abrité vendredi la cérémonie de sortie de la 43è promotion de l’École militaire interarmes de Koulikoro (Emia). L’événement était présidé par le chef de l’État, chef suprême des Armées, colonel Assimi Goïta. C’était en présence de Mme Touré Lobbo Traoré, veuve de l’ancien président de la République, général d’Armée feu Amadou Toumani Touré qui est le parrain de la 43è promotion de l’Emia. Des autorités militaires, politiques et coutumières étaient également présentes.

Cette promotion est constituée de 63 officiers dont 4 femmes et 14 étrangers venant de plusieurs pays africains. Ces officiers nouvellement promus viennent d’effectuer un cycle de deux ans de formation. Le major de la promotion du cycle normal s’appelle sous-lieutenant Véronique Dakouo du Mali. Elle a obtenu une moyenne de 17, 39/20.

Cette cérémonie de sortie de promotion a été couplée à celle du cycle spécial (2020-2021) d’une année qui compte 50 officiers, tous de nationalité malienne dont un personnel féminin. Ceux-ci sont majoritairement des ingénieurs dans plusieurs spécialités. Le major de cette promotion est sous-lieutenant Tiécoura Oumar Tougouté avec une moyenne de 16,62/20.

Après avoir reçu des mains de leurs ainés leurs sabres et épaulettes, les officiers des deux promotions ont prêté serment devant le chef suprême des Armées.

Selon le président de la Transition, l’étape que ces jeunes officiers viennent de franchir marque le début d’une longue et exaltante carrière de meneurs d’hommes. Pour relever les défis auxquels ils seront confrontés quotidiennement, colonel Assimi Goïta a invité les jeunes officiers « à plus de rigueur, de détermination, d’engagement, d’abnégation et surtout de la ténacité ».

Aussi, il leur a demandé d’avoir le souci constant des femmes et des hommes qui seront placés sous leur commandement, sans lesquels aucune victoire ne sera possible. « Je leur demande aussi de rester fidèles surtout à leur serment d’officier qui est un engagement solennel qui les lie à la Nation et aussi aux forces armées et de sécurité », a exhorté le chef de l’Etat.

Parlant du parrain, le chef suprême des Armées rappellera que ce général a incarné, durant toute sa carrière, des valeurs républicaines et humanistes. « J’invite la 43è promotion à suivre les traces de son parrain qui restera toujours gravé dans la mémoire des Maliens », a conclu colonel Assimi Goïta.

O. DIAKITE

Source: Essor

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 + 3 =