Les Ukrainiens provoquent la colère de Poutine en apprenant à abattre les missiles et drones russes

La guerre des missiles et des drones est en train de changer

1 photo(s) sur 19 dans le diaporama: Le 30 décembre 2022, l'état-major général des forces armées ukrainiennes a publié sa mise à jour quotidienne du champ de bataille, indiquant que ses soldats avaient abattu un nombre important de missiles et de drones russes. 

1 photo(s) sur 19 dans le diaporama© Fournis par The Daily Digest

Le 30 décembre 2022, l’état-major général des forces armées ukrainiennes a publié sa mise à jour quotidienne du champ de bataille, indiquant que ses soldats avaient abattu un nombre important de missiles et de drones russes. 

La majorité des missiles russes ont été abattus

2 photo(s) sur 19 dans le diaporama: Selon l'état-major général, les forces ukrainiennes ont pu abattre 58 missiles de croisière ainsi que 23 drones en 24 heures. 
2 photo(s) sur 19 dans le diaporama© Fournis par The Daily Digest

Selon l’état-major général, les forces ukrainiennes ont pu abattre 58 missiles de croisière ainsi que 23 drones en 24 heures. 

Décembre a été un mois difficile

3 photo(s) sur 19 dans le diaporama: Le mois de décembre a été difficile pour l'Ukraine : le pays a subi plusieurs attaques majeures de missiles et de drones qui ont non seulement endommagé des infrastructures clés, mais aussi tué près d'une douzaine de civils. 
3 photo(s) sur 19 dans le diaporama© Fournis par The Daily Digest

Le mois de décembre a été difficile pour l’Ukraine : le pays a subi plusieurs attaques majeures de missiles et de drones qui ont non seulement endommagé des infrastructures clés, mais aussi tué près d’une douzaine de civils. 

La plus grande attaque depuis des mois

4 photo(s) sur 19 dans le diaporama: Le 16 décembre, un nouveau tir de missiles a provoqué une panne d'électricité en Ukraine et a déclenché une alerte au raid aérien dans tout le pays, selon les journalistes de CNN Olga Voitovych et Eliza Mackintosh. 
4 photo(s) sur 19 dans le diaporama© Fournis par The Daily Digest

Le 16 décembre, un nouveau tir de missiles a provoqué une panne d’électricité en Ukraine et a déclenché une alerte au raid aérien dans tout le pays, selon les journalistes de CNN Olga Voitovych et Eliza Mackintosh. 

L’Ukraine s’est retrouvée sans électricité

5 photo(s) sur 19 dans le diaporama: "Ils se sont fixé pour objectif de laisser les Ukrainiens sans lumière, sans eau et sans chauffage", a déclaré le Premier ministre ukrainien Denys Shmyhal lors d'une réunion du gouvernement à l'époque. 
5 photo(s) sur 19 dans le diaporama© Fournis par The Daily Digest

“Ils se sont fixé pour objectif de laisser les Ukrainiens sans lumière, sans eau et sans chauffage”, a déclaré le Premier ministre ukrainien Denys Shmyhal lors d’une réunion du gouvernement à l’époque. 

Un grand changement dans la guerre

6 photo(s) sur 19 dans le diaporama: Mais Shmyhal a également dit quelque chose d'intéressant, soulignant que les forces de défense aérienne ukrainiennes avaient abattu 60 des 76 missiles tirés sur le pays - un chiffre qui a révélé un grand changement dans la guerre.
6 photo(s) sur 19 dans le diaporama© Fournis par The Daily Digest

Mais Shmyhal a également dit quelque chose d’intéressant, soulignant que les forces de défense aérienne ukrainiennes avaient abattu 60 des 76 missiles tirés sur le pays – un chiffre qui a révélé un grand changement dans la guerre.

L’Ukraine a acquis une bonne réputation pour abattre les missiles et les drones russes

7 photo(s) sur 19 dans le diaporama: Que ce soit avec des Flakpanzer Gepard fournis par l'Allemagne ou avec des systèmes portatifs de défense aérienne (MANPADS), l'Ukraine est devenue très habile pour contrecarrer la campagne aérienne de la Russie.
7 photo(s) sur 19 dans le diaporama© Fournis par The Daily Digest

Que ce soit avec des Flakpanzer Gepard fournis par l’Allemagne ou avec des systèmes portatifs de défense aérienne (MANPADS), l’Ukraine est devenue très habile pour contrecarrer la campagne aérienne de la Russie.

Changement de tactique

8 photo(s) sur 19 dans le diaporama: En octobre 2022, les stratèges militaires russes ont changé de tactique et ont commencé à cibler les infrastructures critiques de l'Ukraine afin d'affaiblir le moral du pays et d'anéantir sa volonté de se battre. 
8 photo(s) sur 19 dans le diaporama© Fournis par The Daily Digest

En octobre 2022, les stratèges militaires russes ont changé de tactique et ont commencé à cibler les infrastructures critiques de l’Ukraine afin d’affaiblir le moral du pays et d’anéantir sa volonté de se battre. 

L’escalade de la Russie

9 photo(s) sur 19 dans le diaporama: L'escalade de la Russie a initialement bien fonctionné. Une attaque, le 10 octobre, a impliqué 80 missiles et au moins 24 drones kamikazes iraniens Shahed qui ont tué 19 Ukrainiens et en ont blessé au moins 100 autres, selon le Conseil atlantique. 
9 photo(s) sur 19 dans le diaporama© Fournis par The Daily Digest

L’escalade de la Russie a initialement bien fonctionné. Une attaque, le 10 octobre, a impliqué 80 missiles et au moins 24 drones kamikazes iraniens Shahed qui ont tué 19 Ukrainiens et en ont blessé au moins 100 autres, selon le Conseil atlantique. 

Près de la moitié du réseau énergétique ukrainien hors service

10 photo(s) sur 19 dans le diaporama: En novembre, le journaliste du New York Times James McKinley écrivait que "près de la moitié du réseau énergétique ukrainien a été mis hors service par les récentes frappes de missiles russes". 
10 photo(s) sur 19 dans le diaporama© Fournis par The Daily Digest

En novembre, le journaliste du New York Times James McKinley écrivait que “près de la moitié du réseau énergétique ukrainien a été mis hors service par les récentes frappes de missiles russes”. 

Le réseau reste fragile

11 photo(s) sur 19 dans le diaporama: Aujourd'hui, le réseau énergétique ukrainien reste fragile, mais il fonctionne toujours et fournit toujours du courant aux citoyens grâce à la capacité des forces armées ukrainiennes à abattre les missiles russes. 
11 photo(s) sur 19 dans le diaporama© Fournis par The Daily Digest

Aujourd’hui, le réseau énergétique ukrainien reste fragile, mais il fonctionne toujours et fournit toujours du courant aux citoyens grâce à la capacité des forces armées ukrainiennes à abattre les missiles russes. 

Les armes occidentales contribuent à la défense de l’Ukraine

12 photo(s) sur 19 dans le diaporama: Si l'Ukraine parvient si bien à abattre les missiles russes, c'est en partie grâce aux équipements qu'elle a reçus de ses alliés occidentaux. 
12 photo(s) sur 19 dans le diaporama© Fournis par The Daily Digest

Si l’Ukraine parvient si bien à abattre les missiles russes, c’est en partie grâce aux équipements qu’elle a reçus de ses alliés occidentaux. 

Les nouveaux systèmes de défense aérienne de l’Ukraine

13 photo(s) sur 19 dans le diaporama: Début novembre, selon CBS News, l'Ukraine a reçu ses premières livraisons de systèmes nationaux avancés de missiles sol-air ainsi que ses premiers systèmes de défense aérienne Aspide.
13 photo(s) sur 19 dans le diaporama© Fournis par The Daily Digest

Début novembre, selon CBS News, l’Ukraine a reçu ses premières livraisons de systèmes nationaux avancés de missiles sol-air ainsi que ses premiers systèmes de défense aérienne Aspide.

Un taux de réussite de 100%

14 photo(s) sur 19 dans le diaporama: "Les systèmes NASAMS ont eu un taux de réussite de 100 % dans l'interception des missiles russes, alors que le Kremlin poursuit son bombardement impitoyable de l'Ukraine", a déclaré le secrétaire américain à la défense, Lloyd Austin, lors d'un point de presse le 16 novembre. 
14 photo(s) sur 19 dans le diaporama© Fournis par The Daily Digest

“Les systèmes NASAMS ont eu un taux de réussite de 100 % dans l’interception des missiles russes, alors que le Kremlin poursuit son bombardement impitoyable de l’Ukraine”, a déclaré le secrétaire américain à la défense, Lloyd Austin, lors d’un point de presse le 16 novembre. 

Les petites armes font aussi la différence

15 photo(s) sur 19 dans le diaporama: Mais ce ne sont pas seulement les équipements coûteux qui ont fait la différence. Les MANPADS Igla-S se sont révélés très efficaces pour intercepter les missiles russes en approche. 
15 photo(s) sur 19 dans le diaporama© Fournis par The Daily Digest

Mais ce ne sont pas seulement les équipements coûteux qui ont fait la différence. Les MANPADS Igla-S se sont révélés très efficaces pour intercepter les missiles russes en approche. 

Abattre les missiles russes avec des MANPADS

16 photo(s) sur 19 dans le diaporama: Lors de l'attaque du 29 décembre, au moins un MANPAD a été filmé en train d'abattre un missile de croisière Kh-101 volant à basse altitude, selon Tanmay Kadam de l'Eurasian Times. 
16 photo(s) sur 19 dans le diaporama© Fournis par The Daily Digest

Lors de l’attaque du 29 décembre, au moins un MANPAD a été filmé en train d’abattre un missile de croisière Kh-101 volant à basse altitude, selon Tanmay Kadam de l’Eurasian Times. 

Détecté et abattu

17 photo(s) sur 19 dans le diaporama: "Le missile a été détecté visuellement par un groupe de personnel de la défense aérienne ukrainienne déployé dans la zone de vol du missile, à la suite de quoi l'un d'eux a tiré sur le missile à partir de MANPADS Igla", a écrit Kadam. 
17 photo(s) sur 19 dans le diaporama© Fournis par The Daily Digest

“Le missile a été détecté visuellement par un groupe de personnel de la défense aérienne ukrainienne déployé dans la zone de vol du missile, à la suite de quoi l’un d’eux a tiré sur le missile à partir de MANPADS Igla”, a écrit Kadam. 

Dmytro Shumskyi a abattu deux missiles en octobre

18 photo(s) sur 19 dans le diaporama: Ce n'était pas la première fois qu'un missile de croisière était abattu par un soldat ukrainien armé d'un MANPAD. En octobre, on a attribué à Dmytro Shumskyi la destruction de deux missiles russes à Tchernihiv avec un FIM-92 Stinger.
18 photo(s) sur 19 dans le diaporama© Fournis par The Daily Digest

Ce n’était pas la première fois qu’un missile de croisière était abattu par un soldat ukrainien armé d’un MANPAD. En octobre, on a attribué à Dmytro Shumskyi la destruction de deux missiles russes à Tchernihiv avec un FIM-92 Stinger.

Poutine doit être furieux

19 photo(s) sur 19 dans le diaporama: Tout cela nous amène à nous demander comment Vladimir Poutine doit se sentir, sachant que ses plans actuels pour forcer Kiev à s'asseoir à la table des négociations sont en train d'échouer, au moment même où le premier groupe de troupes ukrainiennes termine sa formation sur le fameux système américain de batterie de missiles Patriot.
19 photo(s) sur 19 dans le diaporama© Fournis par The Daily Digest

Tout cela nous amène à nous demander comment Vladimir Poutine doit se sentir, sachant que ses plans actuels pour forcer Kiev à s’asseoir à la table des négociations sont en train d’échouer, au moment même où le premier groupe de troupes ukrainiennes termine sa formation sur le fameux système américain de batterie de missiles Patriot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
6 ⁄ 6 =