Les réfugiés fuyant l’Éthiopie racontent les combats au Tigré

Environ 30 000 personnes ont déjà fui le Tigré et ses combats en allant vers la frontière soudanaise.
Environ 30 000 personnes ont déjà fui le Tigré et ses combats en allant vers la frontière soudanaise. Elliot Brachet/RFI

Texte par :RFI

Fuyant la guerre au Tigré, de plus en plus d’Éthiopiens se réfugient au Soudan voisin. Depuis un peu plus d’une semaine, près de 30 000 réfugiés sont arrivés au Soudan, selon le UNHCR. Ils racontent la violence des combats au Tigré et assurent que l’Érythrée est aussi impliquée dans les combats.

Avec notre envoyé spécial à la frontière soudanaise, Elliot Brachet

Le jour se lève à Hamdayet. Une foule de réfugiés attend de pouvoir monter dans une quinzaine de bus affrétés par le UNHCR. Solomon et Barakat sont arrivés il y a deux jours. « C’était trop dangereux de rester là-bas. On a vu, de nos propres yeux, des gens se faire égorger comme des moutons », raconte l’un. « La seule échappatoire c’était de venir au Soudan à bord de petit bateau à moteur. Je ne sais pas ce qui nous attend ici. On n’a aucune perspective, pas d’autres solutions », ajoute le second. Les deux amis ne savent pas où on les emmène.

Les femmes, les enfants montent en premier. Les hommes sur le toit sont en plein soleil. Une femme, son bébé sous le bras, une toile de jute avec quelques affaires sur les genoux s’apprête à embarquer. « On n’a plus de maison, on a tout quitté. Je viens de Mai-Kadra. Les gens s’entretuaient à coup de couteau et d’armes à feu. Ici, à Hamdayet, nous sommes en vie, oui, mais il n’y a presque pas d’eau et très peu nourriture, décrit-elle inquiète. Donc on va dans un autre camp, on nous a dit que les conditions seraient meilleures. Je dois avouer que j’ai très peu d’espoir pour la suite. »

Source : RFI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
8 × 4 =