Les couples étrangers non mariés peuvent désormais louer des chambres d’hôtel en Arabie Saoudite


L’Arabie Saoudite cherche à adoucir son image auprès des touristes.

Les couples étrangers non mariés pourront désormais louer ensemble des chambres d’hôtel en Arabie saoudite dans le cadre d’un nouveau régime de visas annoncé par le royaume conservateur sur le plan religieux.

Les femmes seront également autorisées à séjourner seules dans les chambres d’hôtel.

Auparavant, les couples devaient prouver qu’ils étaient mariés avant d’obtenir une chambre d’hôtel.

Lire aussi :

Arabie saoudite: “interdit de danser ou de se trémousser”

Arabie Saoudite: “une taxe du pêché”

La décision du gouvernement intervient au moment où l’Arabie saoudite s’efforce de développer son industrie touristique.

Quels sont les nouveaux changements ?

Dans le passé, les couples devaient fournir des documents prouvant le mariage, mais maintenant ces règles ont été assouplies pour les étrangers.

“Tous les ressortissants saoudiens sont priés de présenter une pièce d’identité familiale ou une preuve de lien de parenté lors de l’enregistrement à l’hôtel “, a déclaré la Commission saoudienne du tourisme et du patrimoine national dans un communiqué.

Ahmad bin Aqil Al Khatib, président du conseil d'administration de la Commission saoudienne du tourisme et du patrimoine national,
Image captionAhmad bin Aqil Al Khatib, président du conseil d’administration de la Commission saoudienne du tourisme et du patrimoine national, assiste au lancement du nouveau visa touristique qui dispense les femmes étrangères de la robe d’abaya qui couvre le corps.

“Ce n’est pas obligatoire pour les touristes étrangers. Toutes les femmes, y compris les Saoudiennes, peuvent réserver et séjourner seules à l’hôtel, en présentant une pièce d’identité à leur arrivée.”

L’Arabie Saoudite ouvre son armée aux femmes

Arabie Saoudite : une boxeuse brise les tabous

Le nouveau règlement sur les visas prévoit que les touristes féminins ne sont pas tenus de se couvrir entièrement, mais qu’elles doivent quand même s’habiller modestement.

L’alcool reste interdit.

Qu’est-ce qui se cache derrière ces changements ?

Longtemps considérée comme l’un des endroits les plus stricts de la planète, l’Arabie saoudite tente d’adoucir son image aux yeux des touristes et investisseurs étrangers.

Le prince héritier Mohammed bin Salman a récemment apporté des changements substantiels au royaume ultra-conservateur.

Des participantes assistent au lancement du nouveau visa touristique à Ad Diriyah, un site du patrimoine classé à l'Unesco, en dehors de Riyad.
Image captionL’Arabie saoudite a déclaré qu’elle offrait pour la première fois des visas touristiques, ouvrant ainsi le royaume islamique ultra-conservateur aux vacanciers dans le cadre d’un effort de diversification de son économie.

Il s’agit notamment de mettre fin à l’interdiction faite aux conductrices et de permettre aux femmes de voyager à l’étranger sans l’autorisation d’un tuteur masculin.

Lire aussi :

Les Saoudiennes autorisées à conduire

Arabie Saoudite : un salon auto pour femmes

Mais ces changements ont été éclipsés par des questions très controversées, notamment l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi.

Lire aussi :

L’Arabie saoudite admet l’assassinat de Khashoggi

L’Arabie saoudite a tenté d’effacer les preuves du meurtre de Khashoggi

Simon Calder, rédacteur en chef de The Independent, a déclaré que l’assouplissement de la réglementation sur les visas augmenterait probablement le nombre de personnes se rendant dans le royaume.

“Le fait de simplifier considérablement la bureaucratie de l’obtention d’un visa devrait entraîner une augmentation immédiate du nombre de visiteurs – d’abord, j’imagine, de ceux qui s’intéressent au monde arabe et à son patrimoine “, a-t-il déclaré à la BBC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 × 17 =