L’énorme gaffe d’un journaliste russe coûte un rare mortier géant 2S4 Tioulpan au Kremlin

Thomas Burgellun.

L’énorme gaffe d’un journaliste russe coûte un rare mortier géant 2S4 Tyulpan au Kremlin
«Vous voyez cette merveille? Demain, elle ne sera plus là.» | Capture d'écran RALee85 via Twitter
«Vous voyez cette merveille? Demain, elle ne sera plus là.» | Capture d’écran RALee85 via Twitter

Le reporter de guerre russe Aleksandr Kots, décrit comme «l’un des artisans les plus précieux de la propagande de Poutine» par le site Putin’s List, est un homme à la nature exaltée.

C’est ainsi tout fier et tout excité, dans son attirail de militaire russe, Z compris, qu’il a récemment présenté à ses téléspectateurs l’action de l’un des monstres les plus impressionnants des forces de son pays, un mortier géant 2S4 Tioulpan (Tulipe) de 240 mm, le plus gros au monde, sans équivalent à l’ouest.

Russian 2S4 Tyulpan 240mm heavy mortars in the Severodonetsk area. These may have been shifted from Mariupol. 2S7 and 2S4 have better penetration against fortified positions than 152mm artillery.https://t.co/FwCxldkGZa pic.twitter.com/6TaHNtfcPV

— Rob Lee (@RALee85) May 20, 2022

Comme l’explique Forbes, ce gargantuesque engin de mort, produit à plusieurs centaines d’exemplaires pendant la Guerre froide mais se faisant désormais plutôt rare, est capable de tirer des projectiles de plus de 130 kilos, qui relèvent plus de la bonne grosse bombe lâchée du ciel que de l’obus de mortier classique.

À lire aussiEt si l’Ukraine envahissait la Russie?

Obus 53-F-864 d’une portée de près de 10 kilomètres voire doublée grâce à une propulsion additionnelle, obus Smel’chak à guidage laser, munitions à sous-munitions, obus incendiaires: cette Tulipe de la mort, d’un poids total de près de 30 tonnes, est un engin terrifiant.

Le 2S4, qui a même été testé avec des projectiles nucléaires dans les années 1970 et peut faire des ravages contre les bâtiments et les positions fortifiées, a notamment été utilisé en Syrie ou en Tchétchénie et, plus récemment, contre les militaire du bataillon Azov et les civils retranchés dans l’usine Azovstal, à Marioupol.

A Russian 2S4 Tyulpan 240 mm self-propelled heavy mortar firing a shell in Mariupol….

Lire la suite sur korii.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 ⁄ 10 =