Le PSG bat Dortmund et accède aux quarts de la Ligue des Champions

Malgré le huis clos dû au coronavirus, les Parisiens ont enfin réussi à se qualifier pour la suite de la Ligue des Champions.

  • Le HuffPost avec AFP
Neymar et Marquinhos célèbrent le premier but contre Dortmund ce 11 mars, juste avant la...
Neymar et Marquinhos célèbrent le premier but contre Dortmund ce 11 mars, juste avant la qualification pour les quarts de Ligue des Champions.

SPORT – La malédiction a finalement été levée. Le Paris Saint-Germain s’est imposé 2 à 0 contre Dortmund ce mercredi 11 mars, obtenant du même coup sa place en quart de la Ligue des Champions.

C’est dans un Parc des Princes vidé de ses supporters à cause des mesures prises pour endiguer la propagation du coronavirus que les Parisiens ont arraché leur qualification.  

Paris Saint-Germain@PSG_inside

Voir l'image sur Twitter

Borussia Dortmund@BlackYellowEt Voila.50,6 k22:53 – 11 mars 2020Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité22,9 k personnes parlent à ce sujet

Les joueurs de Tuchel ont pris l’avantage dès la première période, avec un but de Neymar pour ouvrir le score, suivi d’un deuxième de Juan Bernat, ce qui leur a permis d’être virtuellement qualifiés malgré leur défaite 2-1 au match aller.

Sacré “roi” à son arrivée à Paris en 2017 avant même d’y décrocher la couronne européenne, “Ney” devait une revanche au PSG depuis les 222 millions d’euros déboursés pour le recruter: passer de bourreau de la traumatisante “remontada” du Barça à héros du huis clos contre Dortmund. C’est enfin chose faite grâce au 400e but de sa carrière.

L’enjeu était de taille pour Paris: le retour impératif dans le Top 8 européen, qui se refuse à lui depuis 2016, pour l’année de son cinquantenaire, et la crédibilité du projet qatari, programmé aux plus grands succès grâce à ses investissements faramineux depuis 2011 mais devenu la risée de la planète foot par sa propension à se saborder dans les moments clés. Comme lors de l’incroyable “come-back” de Manchester United en 2019… 

Tuchel prend sa revanche, Neymar en héros

Auteur d’un pari tactique raté à l’aller, l’entraîneur parisien Thomas Tuchel a su dompter les contrariétés de dernière minute. Le forfait de Thiago Silva, combiné à l’angine de Kylian Mbappé et aux suspensions de Thomas Meunier et de Marco Verratti, avait toutefois chamboulé ses préparatifs pour la composition de son équipe. 

Mais avec Marquinhos en défense centrale, le tandem Leandro Paredes-Idrissa Gueye dans l’entrejeu, ou encore la présence de Pablo Sarabia sur le front de l’attaque, Tuchel a trouvé les solutions pour mettre en danger son ancien club.

Si le Borussia a été à deux doigts d’ouvrir le score (19e, 22e), la meilleure occasion a été l’œuvre d’Edinson Cavani sur une lourde frappe déviée in extremis par Roman Bürki (25e). L’annonce d’un dénouement heureux dans la foulée.

Trois minutes plus tard, Neymar, à la réception d’un corner de Di Maria, s’est libéré du marquage pour ouvrir le score d’une tête plongeante imparable (1-0, 28e). Fort de son but à l’extérieur, Paris est à ce moment qualifié.

Poussés par les consignes sonores de leur entraîneur, audibles depuis le poste de télévision, les Parisiens n’ont pas relâché leurs efforts pour faire le break juste avant la pause par l’intermédiaire de Juan Bernat (2-0, 45+1).

Au retour des vestiaires, la tremblote n’a pas contaminé la formation parisienne. Sérieux et appliqués, malgré les nombreuses vagues jaunes et noires, les équipiers de Marquinhos ont su garder leur avance décisive. Pour enfin retrouver le goût d’un printemps européen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
9 + 6 =