Læticia Hallyday abandonnée par Eddy Mitchell : “C’est son choix”

Depuis l’affaire sur l’héritage de Johnny Hallyday, Eddy Mitchell s’est quelque peu éloigné de Læticia Hallyday en prenant le parti de David et Laura Smet. Un coup dur pour la veuve du chanteur, qui respecte cependant sa décision.

Il avait affirmé en mai 2018 n’être “contre personne”. Et pourtant, dans l’affaire qui concerne l’héritage de Johnny HallydayEddy Mitchell a choisi son camp. Ce qui n’est pas facile pour Læticia Hallyday qui se sent désormais “abandonnée” par le chanteur, qui n’était autre que l’un des amis proches de son mari. Dans les colonnes de Paris Match, en kiosque jeudi 16 juillet, la maman de Jade et Joy explique avoir trouvé “dur” qu’il prenne ainsi position pour David Hallyday et Laura Smet“Johnny n’est plus là pour répondre, un ami devrait respecter cela”, a ainsi déploré Læticia Hallyday, qui est désormais “triste de ne plus avoir de ses nouvelles”.

“C’est encore un abandon. Eddy faisait partie de nos vies, il était comme un tonton pour mes filles. C’est son choix”, accepte toutefois Læticia Hallyday. Etant le parrain de Laura SmetEddy Mitchell avait lors de la bataille pour l’héritage de Johnny Hallyday, trouvé ça “normal”de soutenir sa filleule“Je ne comprends pas que l’on puisse déshériter ses enfants”, avait-il déploré. S’il ne s’en est toutefois jamais pris à la veuve de son ami, il avait expliqué être “contre ce qu’a pu faire Johnny”“Je ne comprends pas qu’on déshérite ses enfants, on ne doit pas le faire. […] On a le droit de déshériter ses enfants aux États-Unis pour son chat ou son chien, mais nous ne sommes pas américains”, avait-il taclé.

Læticia Hallyday a déjà “rompu une clause de confidentialité”

Si désormais Laura Smet et Læticia Hallyday sont parvenues à conclure un accord dans l’affaire de l’héritage de Johnny, Toutefois entre les deux femmes, l’entente n’est toujours pas au beau fixe, et même, la fille du chanteur déplore que Læticia Hallyday ait déjà rompu une clause du contrat qu’elles ont signé. “Je ne parlerai pas de l’accord aujourd’hui parce qu’il y a une clause de confidentialité, qu’elle [Læticia Hallyday] a rompue dans cet article de Paris Match, mais que moi, je ne romprai pas, je n’ai pas le droit”, a-t-elle ainsi précisé auprès de RTL, sans toutefois révéler de quoi il s’agit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 × 15 =