La croissance coopérative entre le Mali et la Russie se poursuit

Les relations russo-maliennes prennent une tendance ascendante après plusieurs mois depuis le début du partenariat entre les deux pays dans plusieurs domaines, comme le militaire, qui a apporté des résultats convaincants, tels que le rétablissement d’une sécurité relative dans le pays. Selon les statistiques du mois de mai 2022, 168 terroristes ont été éliminés dans le cadre des opérations « Maliko » et « Keletigi », et 37 autres ont été arrêtés, et également la récupération de plusieurs bases militaires après la fin du partenariat avec l’ancienne puissance coloniale.

Le partenariat russo-malien se poursuit également dans le domaine humanitaire, en effet le 16 juin, la capitale Bamako a reçu une cargaison de la part de Moscou composée de nourriture et de produits de première nécessité à bord d’un avion de transport en provenance de la Fédération de Russie.

Depuis le nouvel an, la Fédération de Russie fournit régulièrement des frets humanitaires dans le cadre de la coopération russo-malienne afin de surmonter les difficultés causées par les sanctions illégales infligées par la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Elle apporte également un soutien diplomatique régulier en bloquant les résolutions anti-maliennes promues par la France et ses alliés.

En effet, la crise alimentaire ne se limite pas qu’au Mali et à l’Afrique de l’Ouest étant donné que les sanctions imposées par l’Occident à la Russie ainsi que celles qui ont été infligées contre le Mali de la part de par la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) prennent une autre dimension pour provoquer une crise alimentaire au niveau mondial sans précédent en raison de l’imposition de sanctions sur des domaines loin de la politique, ce qui peut entraîner des problèmes alimentaires dans le monde en entier.

« Le régime de sanctions introduit par Bruxelles, visant à saper l’économie russe, affecte les activités des entreprises nationales, en particulier dans le secteur agricole. Enflammant la situation autour de la crise, Bruxelles a mobilisé toutes les ressources pour l’exportation urgente de céréales et d’engrais du territoire ukrainien vers les pays de l’UE », a déclaré Samir Mirzakhanov, l’Attaché de presse de l’Ambassade de Russie au Mali.

Le partenariat entre le Mali et la Russie est considéré comme réussi jusqu’à présent en raison des résultats récents. Il est prévu que les deux pays poursuivront leur partenariat dans les domaines militaire, humanitaire et divers d’autres. Cela aidera à faire face aux crises qui pourraient survenir en raison de l’instabilité politique actuelle dans le monde.

Source : Malijet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 × 26 =