Guerre en Ukraine: Macron répond à Kiev qui lui demande de venir avant fin juin

Le chef de la diplomatie ukrainienne demande à Emmanuel Macron se visiter Kiev avant la fin de présidence française de l’UE, fin juin.

  • Le HuffPost avec AFP
Emmanuel Macron et Volodymyr Zelensky lors de la dernière visite officielle du président...
Emmanuel Macron et Volodymyr Zelensky lors de la dernière visite officielle du président français en Ukraine, le 8 février 2022. 

GUERRE EN UKRAINE – Une visite, “peu importe quand”, implore Kiev. Au lendemain de la première visite en Ukraine de Catherine Colonna, nouvelle ministres des Affaires étrangères, le chef de la diplomatie ukrainienne s’impatiente de l’absence de visite officielle d’Emmanuel Macron

Dmytro Kouleba a souhaité ce mardi 31 mai que le président français, qui ne s’est pas encore rendu en Ukraine depuis le début de l’invasion russe, visite Kiev avant la fin de la présidence française de l’UE le 30 juin, dans une interview à la chaîne française LCI.

“Il est le bienvenu, peu importe quand. Il serait bon que M. Macron vienne pendant la présidence française de l’UE, et le meilleur serait qu’il vienne avec d’autres livraisons d’armes pour l’Ukraine, voici l’aide la plus précieuse que nous pouvons recevoir de la France”, a déclaré Dmytro Kouleba.

➡️ Quel progrès, si @EmmanuelMacron vient à #Kiev ?

🔴🗣️ : “Il serait bien qu’il vienne pendant sa présidence de l’UE et qu’il vienne avec d’autres livraisons d’armes pour l’Ukraine” Dmytro Kuleba (@DmytroKuleba) | @DariusRochebin

📲 #RuthElkrief2022pic.twitter.com/TFXOH9wZ4z— LCI (@LCI) May 31, 2022

La veille, Volodymyr Zelensky avait déjà interpellé Catherine Colonna à ce sujet lors de sa visite dans la capitale d’Ukraine. Cette dernière avait alors indiqué qu’une visite était actuellement à l’étude, mais seulement si elle était utile pour la recherche d’une solution pour la paix.

Emmanuel Macron temporise une fois encore

“En temps utile”, a immédiatement réagi le chef de l’État français ce mardi, à la toute fin d’une conférence de presse donnée à Cherbourg. 

Emmanuel Macron répondait aux questions des journalistes au Centre hospitalier public du Cotentin en début de soirée, lorsqu’une journaliste lui a demandé de réagir à cette nouvelle demande pressante d’une visite de Kiev. 

“J’ai toujours eu la même réponse”, a d’abord réagi le chef de l’État. “La ministre (Catherine Colonna) s’y est rendue ces derniers jours afin de marquer l’engagement de la France, qui je le rappelle, n’a jamais fermé son ambassade en Ukraine. La France est là depuis le début pour essayer d’éviter la guerre, pour être aux côtés du peuple ukrainien et de l’Ukraine”. 

“En temps utile, dans les conditions utiles, je ferais ce déplacement, mais le plus important est d’être là et de prendre les bonnes décisions et ce que nous faisons”, a poursuivi Emmanuel Macron pour conclure sa prise de parole. 

Le président français, qui s’était rendu à Moscou puis à Kiev les 7 et 8 février avant l’invasion russe le 24, n’est jamais retourné en Ukraine depuis. Il est également un des seuls chefs d’Etat européen à continuer à s’entretenir régulièrement avec le président russe Vladimir Poutine.

Plusieurs responsables européens, ainsi que le Premier ministre britannique Boris Johnson et le Premier ministre canadien Justin Trudeau, se sont rendus à Kiev depuis le début du conflit.

Source : le Huffpost

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 + 21 =