G5 Sahel: le bataillon tchadien est arrivé à la frontière malienne

Des soldats tchadiens déployés dans le cadre de la force militaire mixte contre Boko Haram, au Nigeria (image d'illustration)
Des soldats tchadiens déployés dans le cadre de la force militaire mixte contre Boko Haram, au Nigeria (image d’illustration) REUTERS/Emmanuel Braun

Texte par :RFI

La force conjointe du G5 Sahel, mais aussi la force Barkhane, vont donc dès aujourd’hui pouvoir bénéficier d’un important appui militaire face aux groupes armés terroristes. Ce bataillon était très attendu dans le fuseau centre du Sahel.

La nouvelle a été confirmée à RFI, ce lundi, par le patron de la force conjointe du G5 Sahel, le général Oumarou Namata, et c’est avec un sourire dans la voix qu’il a indiqué que 1 200 soldats tchadiens ont atteint ce lundi matin la frontière entre le Burkina et le Mali et fait la jonction avec 900 soldats de la force conjointe et un sous groupement tactique désert de la force Barkhane.

Une excellente nouvelle, a martelé le général Namata. Il est vrai que cette force tchadienne a longtemps joué l’arlésienne. Ce 8e bataillon de la force conjointe était espéré dans le fuseau centre depuis bientôt deux ans, mais à chaque fois le président tchadien Idriss Déby réorientait ses hommes contre le groupe terroriste Boko Haram dans la région du lac Tchad.

Cette force tchadienne est désormais présente dans le Gourma malien et cette présence pourrait changer la donne sur le terrain, car 1 200 soldats de plus c’est un effort significatif. Surtout, les Tchadiens sont des soldats très aguerris, âpres au combat. Ils vont désormais ratisser la région où sévit notamment le GSIM du touareg malien Iyad Ag Ghali. Cette opération s’appelle Samata 3 et elle va débuter dans les tous prochains jours.

Source : RFI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
4 − 1 =