Euro 2021: la France et le Portugal se neutralisent, l’Allemagne sauve sa peau

La joie de l'attaquant Karim Benzema, auteur d'un doublé contre le Portugal, lors de la 3e journée du groupe F à l'Euro 2020, le 23 juin 2021 à Budapest
La joie de l’attaquant Karim Benzema, auteur d’un doublé contre le Portugal, lors de la 3e journée du groupe F à l’Euro 2020, le 23 juin 2021 à Budapest FRANCK FIFE POOL/AFP

Texte par :Farid Achache

La France, battue par le Portugal en finale de l’Euro 2016 à domicile, n’a pas pris sa revanche ce mercredi 23 juin à Budapest (2-2). Cristiano Ronaldo a inscrit deux penaltys, et Karim Benzema s’est offert un doublé. Dans l’autre rencontre du groupe F, la Hongrie et l’Allemagne ont aussi fait match nul (2-2). Les joueurs de la Mannschaft, menés au score jusqu’à la 84e minute, ont eu chaud.

Après sa déconvenue face à l’Allemagne (4-2), le Portugal avait les armes pour, avec Ruben Dias, Bernardo Silva, Bruno Fernandes, Diego Jota et surtout l’inoxydable Cristiano Ronaldo qui, à 36 ans, a inscrit cinq buts de la compétition et les deux premiers de son histoire face à la France. Sur penalty, le joueur de la Juventus Turin a ouvert le score après une faute d’Hugo Lloris sur Danilo (31e). Le quintuple Ballon d’Or a aussi permis aux Portugais de revenir au score en seconde période, toujours sur pénalty en égalisant au passage le record de l’Iranien Ali Daei avec 109 buts en sélection.

Benzema le vrai retour 

Les Bleus, loin d’être étincelants lors des quarante-cinq premières minutes, avait égalisé en première période sur penalty égalisé grâce à Karim Benzema, après que Kylian Mbappé s’était écroulé dans la surface du Portugal lors de l’intervention de Nelson Semedo (45e). En seconde période, Benzema s’offre un doublé après un caviar de Paul Pogba (47e). L’ancien lyonnais croisait parfaitement son tir du droit à ras de terre, et le ballon touche le poteau avant de finir dans les filets. « Dès qu’il va en mettre un, le robinet sera ouvert et ça va couler », avait prédit Antoine Griezmann. Ce qui permettait aux Bleus de prendre l’avantage avant le doublé de Ronaldo.

La France prend après ce nul face aux Portugais la première place du groupe F et affrontera la Suisse en 8e de finale à Bucarest, avant de possibles retrouvailles avec la Croatie en quarts de finale. « C’est une nouvelle compétition qui commence avec les huitièmes de finale », a lancé le sélectionneur Didier Deschamps juste après le coup de sifflet finale. « J’avais envie de marquer dans cette équipe-là », a réagi Karim Benzema qui était presque hors-jeu sur son deuxième but. Pour le Portugal, menés 2-1 en début de seconde période et éliminés à ce moment du match, la suite de l’aventure s’écrira à Séville face à la Belgique, redoutable demi-finaliste du dernier Mondial.

Les Allemands ont souffert

Serré, indécis, irrespirable et renversant, ce France-Portugal version 2021 rejoint la longue liste des précédents chocs, cinq ans après la déception tricolore de la finale de l’Euro-2016 perdue à domicile 1-0 en prolongation contre la Seleçao.

La sélection allemande est passée pas loin de l’élimination en étant menée au score jusqu’à la 84e minute et ce but salvateur de de Leon Goretzka qui a redonné vie aux joueurs de la  Mannschaft. L’Allemagne s’est donc qualifiée dans la douleur à Munich pour les huitièmes de finale face à une très coriace équipe de Hongrie.

Menée à deux reprises, la Mannschaft n’a égalisé qu’à la 84e minute par Leon Goretzka  après un match à grand suspense, qui a vu les Hongrois finalement être éliminés du tournoi. L’Allemagne, 2e du groupe F, affrontera l’Angleterre mardi prochain à Londres. 

Source : RFI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
5 × 29 =