Emmanuel Macron interpellé brusquement avec sa femme Brigitte : “Vous êtes mon employé” (VIDEO)

Après les célébrations du 14 juillet à Paris, Emmanuel Macron a été pris à partie par des Gilets jaunes au jardin des Tuileries alors qu’il se promenait avec son épouse Brigitte.

C’est une promenade peu tranquille qu’Emmanuel et Brigitte Macron ont faite mardi 14 juillet. Après les célébrations de la Fête Nationale, le président de la République et son épouse ont été violemment pris à partie lors d’une promenade dans le jardin des Tuileries en début de soirée, au son de slogans tels que “Macron démission”. Une scène filmée par un passant, et relayée sur les réseaux sociaux par le mouvement des Gilets jaunes, où l’on entend des manifestants lui demander de “virer la Brav” (brigades de répression de l’action violente), des manifestations.

“Pourquoi vous avez remis la Brav, c’est des violents”, lui crie l’homme qui filme, en ajoutant “vous êtes mon employé”, ce à quoi Emmanuel Macron répond “c’est pas le président de la République qui fait ça” et “il y en a chez vous qui sont violents”“Mais vous savez qu’il y a des problèmes”, rétorque le “gilet jaune”, avant d’évoquer “le pouvoir d’achat, la justice fiscale” mais aussi l’affaire Balkany et la réforme des retraites.

Brigitte Macron en retrait

Très vindicatifs, les manifestants présents se sont quelque peu calmés lorsque Emmanuel Macron leur a demandé d’être “cool”, acceptant ainsi un dialogue posé. Les manifestants, s’ils lancent qu’ils ne voteront probablement pas pour lui aux prochaines élections municipales, ont admis ne pas réussir à “maudire” le chef de l’Etat après cette discussion. Un 14 juillet une fois de plus très mouvementé pour Emmanuel Macron, qui en 2017 déjà avait échappé de justesse à un attentat fomenté contre lui par un jeune homme de 23 ans habitant à Argenteuil, présenté comme “proche de l’idéologie d’extrême-droite”. Restée en retrait, Brigitte Macron n’a pas pris part aux discussions avec les manifestants, elle qui a récemment déclaré se sentir plus femme de chef d’Etat que Première dame.

Source : Closer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
6 × 24 =