Emmanuel Macron : cette polémique qu’il n’avait pas vue venir

Selon les informations de Mediapart, Emmanuel Macron aurait promis son “aide” judiciaire à Michel Platini dans l’affaire de corruption concernant l’attribution de la Coupe du monde 2022 au Qatar.

Emmanuel Macron a du souci à se faire. Tandis que Michel Platini est depuis plusieurs mois au coeur d’une affaire de corruption concernant l’attribution de la Coupe du monde 2022 au Qatar, il se pourrait que l’ancien président de l’UEFA ait bénéficié de l’aide du président de la République. Selon les informations de Mediapart, qui s’est procuré un enregistrement d’un appel passé par l’ancien footballeur, ce dernier a affirmé en 2019 au téléphone qu’Emmanuel Macron s’était engagé à l’“aider” judiciairement dans cette affaire.

Mediapart rapporte que c’est en mars 2018 que Michel Platini a rencontré Emmanuel Macron lors d’un rendez-vous ne figurant pas à l’agenda officiel du président, et qui a été organisé par le journaliste Jacques Vendroux, alors chef du service des sports de Radio France. Toutefois, ce dernier a précisé au site d’informations que les affaires judiciaires de Michel Platini n’étaient pas au coeur des discussions entre le chef de l’Etat et l’ex-président de l’UEFA. “Le président n’a jamais dit : ‘Je vais m’occuper de vous.’ Jamais, jamais, jamais (…) Il n’a jamais dit : ‘Je vais vous aider.’ Il a dit, je sais pas, peut-être qu’il a dit une phrase du style ‘Je vais voir’, mais Michel n’a rien demandé. Et le président n’a rien promis”, assure ainsi Jacques Vendroux.

Emmanuel Macron n’a pas reçu “le justiciable Michel Platini”

De son côté, l’Élysée affirme que le président “a reçu le joueur de football, l’icône Michel Platini, mais en aucun cas le justiciable Michel Platini”. Pourtant, selon les écoutes que Mediapart s’est procurées, il est bien question d’une “aide” de la part d’Emmanuel Macron. Dans l’une des écoutes entendues par les enquêteurs, Michel Platini échange, le 24 mai 2019, avec son ami Jean-Pierre Chanal, directeur général adjoint des services de la Ville de Marseille, à qui il dit : “Moi, j’ai envoyé un truc à l’Élysée en disant que le président il a dit qu’il m’aiderait (…) Ça serait bien qu’il le montre maintenant, hein.”

Quiproquo ou véritable promesse d’aide ? Comme le souligne MediapartEmmanuel Macron avait déjà affiché son soutien à Michel Platini en octobre 2019 sur RTL, soulignant des “dernières années qui ont été dures”, des “blessures parfois profondes” et un “sentiment d’injustice”“Et au fond, j’avais un message, c’est ce message d’admirateur, ce message de remerciement, et ce message qui consiste à vous dire, vous avez encore plein de choses à apporter au football français et aux jeunes Français. Donc bravo, merci et revenez, ça me ferait plaisir”, avait- précisé le chef de l’Etat.

Source : Closer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 + 11 =