Donald Trump nommé au prix Nobel de la paix

Donald Trump
Donald Trump

Le très controversé président américain Donald Trump a été nommé au prix Nobel de la Paix 2021 par Christian Tybring-Gjedde, un parlementaire norvégien. Ce dernier veut mettre en lumière ses efforts concernant le récent accord de paix “historique” entre Israël et les Émirats arabes unis.

Selon Fox News, le président américain Donald Trump a été nommé au prix Nobel de la Paix par Christian Tybring-Gjedde, le président de la délégation norvégienne à l’Assemblée parlementaire de l’OTAN. Le motif ? Sa participation à l’accord de paix “historique” entre Israël et les Émirats arabes unis.

“Je pense qu’il a fait plus d’efforts pour créer la paix entre les nations que la plupart des autres candidats nommés au prix Nobel de la paix”, a ainsi déclaré Tybring-Gjedde à Fox News. Cet accord pourrait changer la donne et faire du Moyen-Orient une région de coopération et de prospérité”.

Membre d’un parti populiste norvégien à tendance conservatrice, Tybring-Gjedde a juré que sa démarche n’avait pas pour but de s’attirer les faveurs du président américain. En plus du conflit entre Israël et les EAU, le parlementaire évoque également le “rôle clé de Trump pour créer une nouvelle dynamique dans d’autres conflits prolongés”, comme celui du Cachemire entre l’Inde et le Pakistan, ou celui entre la Corée du Nord et la Corée du Sud.

“Je ne suis pas un grand supporter de Trump, a-t-il confié. La commission devrait examiner les faits et le juger sur la base des faits – et non sur la façon dont il se comporte parfois. Les personnes qui ont reçu le prix Nobel ces dernières années ont fait beaucoup moins que Donald Trump. Par exemple, Barack Obama n’a rien fait”.

Obama avait remporté le prix Nobel de la paix en 2009, seulement 263 jours après sa prise de pouvoir. Trois autres présidents américains ont déjà reçu ce prix prestigieux : Roosevelt en 1906, Wilson en 1920 et Carter en 2002. Le lauréat du prix Nobel de la paix est déterminé chaque année par un comité Nobel composé de cinq personnes, nommé par le Parlement norvégien.

Business

Vous n’aurez plus besoin de payer une amende de stationnement pour pouvoir la contester

Cyprien Tardieu9 septembre 2020 à 12:03 PM

Vous n’aurez plus besoin de payer une amende de stationnement pour pouvoir la contester
Vous n’aurez plus besoin de payer une amende de stationnement pour pouvoir la contester

Le Conseil constitutionnel a adopté ce mercredi une décision qui va ravir les automobilistes. Désormais, vous ne serez plus obligés de payer avant de contester votre PV de stationnement.

Bonne nouvelle pour les automobilistes. Ce mercredi, le Conseil constitutionnel a rendu son verdict : il ne sera plus obligatoire de régler son amende de stationnement avant d’être en mesure de la contester. “Le législateur n’a pas prévu les garanties de nature à assurer que l’exigence de paiement préalable ne porte pas d’atteinte substantielle au droit d’exercer un recours juridictionnel effectif”, a jugé le Conseil constitutionnel.

En conséquence, les Sages ont déclaré “contraires à la Constitution les dispositions contestées”. “Cette déclaration d’inconstitutionnalité est applicable à toutes les affaires non jugées définitivement à la date de ce jour”, a précisé la Cour.

Contester une amende de stationnement relevait du “chemin de croix”

Depuis le 1er janvier 2018 et l’entrée en vigueur du stationnement payant, chaque automobiliste se trouvait dans l’obligation de payer son PV avant de pouvoir déposer un recours administratif. En janvier 2020, Jacques Toubon, alors Défenseur des droits, avait recommandé de supprimer cette obligation. Pour le Défenseur des droits, contester une amende de stationnement relevait du “chemin de croix”. Plus de six mois plus tard, son appel et celui de millions d’automobilistes ont été entendus.

“Par sa décision de ce jour, le Conseil constitutionnel rappelle qu’il résulte de l’article 16 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 qu’il ne doit pas être porté d’atteinte substantielle au droit des personnes intéressées d’exercer un recours effectif devant une juridiction”, a souligné le Conseil.

Source : Fox News

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 + 17 =