Donald Trump annonce la normalisation des relations entre Israël et le Soudan

Donald Trump a annoncé la normalisation des relations diplomatiques entre Israël et le Soudan à l'issue d'un entretien téléphonique avec leurs dirigeants. Le 23 octobre 2020.
Donald Trump a annoncé la normalisation des relations diplomatiques entre Israël et le Soudan à l’issue d’un entretien téléphonique avec leurs dirigeants. Le 23 octobre 2020. REUTERS/Carlos Barria

Texte par :RFI

Le président américain Donald Trump a annoncé ce vendredi 23 octobre la normalisation des relations diplomatiques entre Israël et le Soudan, assurant que les deux pays avaient fait la « paix ».

Après les Emirats arabes unis et Bahreïn, l’Etat hébreu va normaliser ses relations avec un troisième pays. Israël et le Soudan ont fait la « paix », a déclaré Donald Trump à l’issue d’une conversation téléphonique avec les dirigeants des deux pays, à laquelle ont pu assister des journalistes. « Le président a annoncé que le Soudan et Israël étaient convenus de normaliser leurs relations, une nouvelle étape majeure vers la paix au Moyen-Orient », a précisé un porte-parole de l’exécutif américain.

Donald Trump a assuré que d’autres accords étaient en préparation. « Nous en avons au moins cinq qui veulent venir (faire la paix) et nous en aurons beaucoup plus que ça bientôt ».

« Une nouvelle ère »

L’annonce de ce vendredi est considéré en Israël comme un événement charnière au Proche-Orient, indique notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul. Un véritable changement de direction. Cinquante-trois ans après la Résolution de Khartoum proclamant les trois « non » de la Ligue arabe – non à la paix avec Israël, non à la reconnaissance de l’Etat hébreu et pas de négociations avec Israël –, le Soudan affirme exactement le contraire, s’est enthousiasmé Benyamin Netanyahu : oui à ces trois options. 

« C’est une nouvelle ère, une ère de paix véritable, la paix qui s’étend à de nouveaux pays arabes. Trois d’entre eux ces dernières semaines. Nous agrandissons le cercle de la paix. Quelle émotion. Pourvu que cela continue », a déclaré le Premier ministre israélien.

A Jérusalem, on indique que des délégations israéliennes et soudanaises vont se rencontrer très prochainement pour envisager une coopération dans des domaines divers. Dès à présent, affirme-t-on aussi, le ciel soudanais est ouvert aux vols commerciaux israéliens. Les trajets, notamment pour l’Afrique et l’Amérique du Sud, vont être considérablement raccourcis. De source diplomatique, on indique également que la question des réfugiés soudanais en Israël est incluse dans l’accord de normalisation avec Khartoum. 

Juste avant l’annonce de cette normalisation, l’exécutif américain avait annoncé l’intention de Donald Trump d’enlever Khartoum de la liste des Etats soutenant le terrorisme. Le Premier ministre soudanais Abdallah Hamdok a remercié Donald Trump lors de l’appel, saluant l’impact majeur que cette mesure aurait sur l’économie soudanaise.

(Avec AFP)

Source : RFI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 ⁄ 6 =


A lire aussi