Diana : les terribles confidences d’Hasnat Khan, son dernier grand amour

Follement éprise d’Hasnat Khan, la princesse Diana finira pourtant par le quitter pour Dodi Al Fayed. Un choc pour le médecin qui lui fera alors une terrible confidence, comme le relatent nos confrères de The Express.

Ce sont de bouleversantes révélations qu’Hasnat Khan faisait à la police au lendemain de la mort de Diana. Le chirurgien, dernier grand amour de la princesse, avait accepté de revenir sur les circonstances de leur rupture pour les besoins de l’enquête. Encore sous le choc de la disparition de celle qui rêvait de l’épouser, il se livrera sans détour aux enquêteurs, comme le révélait en 2013 l’auteure Sarah Ellison à Vanity Fair, dont The Express rapporte les propos.

Lorsque la mère de William et Harry lui a annoncé qu’elle voulait le quitter, Hasnat Khan lui a fait une terrible confidence qui, malheureusement s’avérera prémonitoire. “Je me souviens lui avoir dit à l’époque : « Tu es morte », dans le sens où sa réputation est morte“, déclarait alors le chirurgien, et de poursuivre, “J’ai dit ça parce que j’étais sûr que c’était quelqu’un qui faisait partie de l’entourage d’Al Fayed et que c’était comme ça que je voyais les choses pour toutes les personnes évoluant autour de lui“. Malheureusement, ses craintes se révèleront plus que fondées puisque le 31 août 1997, soit quelques semaines seulement après cet échange, Diana perdra la vie dans un accident de la route aux côtés de l’homme d’affaires.

Hasnat Khan quelques mois avant la mort de Lady Di, en janvier 1997 getty

Un deuil impossible

Tombée follement amoureuse du médecin en 1995, Diana rêvait de fonder une famille avec lui et d’offrir une petite sœur à William et Harry. Mais horrifié par l’attention médiatique suscitée par son amante, Hasnat Khan finira par prendre ses distances. Un comportement qui aurait motivé la princesse à mettre un terme à leur relation et à se rapprocher de Dodi Al Fayed, dans le seul but de le rendre jaloux.

Plus de vingt ans après la disparition de celle que les Britanniques aimaient à surnommer la princesse des cœurs, Hasnat Khan peine à oublier ces deux années passées à ses côtés. “Parfois j’ai envie de crier. Il y a eu des moments très durs. J’ai avancé depuis, mais ça continue de revenir“, expliquait-il, inconsolable, dans une rare interview donnée au Daily Mail en 2008. Hanté par le fantôme de Diana, il tentera de retrouver l’amour, en vain… ses deux unions débouchant sur deux divorces.

Source : Crédits photos : bestimage


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 + 13 =