Des arrestations suite aux actes de vandalisme dans la capitale bamakoise !

Des responsables de la manifestation  du rassemblement N°3 du M5-RFP ont été interpelés hier vendredi 10 juin 2020 dans la soirée. Il s’agit du coordinateur général de la CMAS, ISSA KAOU N’DJIM qui a été interpellé chez lui, a déclaré la CMAS ; Nouhoum Sarr du parti FAD, Adama Ben le cerveau du MDP et Clément DEMBELE

Après les deux manifestations (5 et 19 juin 2020 dernier) les membres du M5-RFP ont initié un nouveau rassemblement le vendredi 10 juillet 2020. Lors de ce rassemblement, des responsables avaient instruit aux manifestants d’appliquer la désobéissance civile. Les manifestants se sont dirigés vers des bâtiments publics qu’ils devaient paralyser en s’installant devant (la primature, l’Assemblée nationale, de l’ORTM et autres…)

Malheureusement cette action s’est dégénérée dans différents endroits à Bamako. L’Assemblée nationale et l’ORTM ont été saccagés et brûlés par les manifestants. Des bureaux ont été saccagés, des documents détruits, des biens emportés Sur des vidéos diffusées, nous avons vu des voitures calcinées, des portes défoncées,  des actes de pillages…Nous avons constaté des heurts dans plusieurs zones de la ville de Bamako.

Les deux ponts stratégiques de la ville ont été bloqués par les manifestants avec des barricades érigées.

 « “Nous avons enregistré 20 blessés (et) un mort à la morgue”, a déclaré à l’AFP le Dr Yamadou Diallo, en service aux urgences de l’hôpital Gabriel Touré, dans la capitale. Le décès a été confirmé à l’AFP par un responsable de la Primature. », selon l’AFP.

Nous y reviendrons !

Source: AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 × 23 =