Coronavirus: en Afrique, les pays non touchés se préparent

Texte par :RFI

Face à la menace du coronavirus, des pays africains se mobilisent et se préparent, même sans avoir de cas détecté. Alors qu’au Tchad, le président de l’Assemblée appelle à élargir le dispositif de surveillance au-delà de l’aéroport de Ndjamena, le Burundi a décidé d’imposer une quarantaine préventive aux passagers venant de pays considérés à risque, comme la Chine, l’Iran et la France.

Cela fait quelques semaines que l’aéroport international de Ndjaména dispose de fiches d’informations et conseils pour lutter contre le Covid-19. À cela s’ajoutent des mesures qui vont de la prévention au placement de gels désinfectants dans les lieux publics, rapporte notre correspondant à NdjamenaMadjiasra Nako.

Mais tout cela ne suffit pas, estime le président du Parlement, le docteur Haroun Kabadi : « Nous estimons que face au péril imminent, ces mesures méritent d’’être renforcées. L’Assemblée nationale invite le gouvernement à assurer la surveillance sanitaire complète du territoire national par la mise en place des équipes à tous les postes d’entrée au Tchad, à développer la sensibilisation, mais aussi, et surtout l’éducation de la population pour mieux se protéger contre la propagation du virus ».

L’Afrique face au coronavirus

Du côté du ministère de la Santé publique, on explique avancer avec les moyens disponibles. En plus du système de surveillance à l’aéroport de Ndjamena qui reste la principale porte d’entrée, un laboratoire mobile est disponible pour procéder à des tests dans n’importe quelle partie du territoire.PUBLICITÉ

« Nous faisons de notre mieux pour mobiliser la solidarité africaine », explique le ministre de la Santé, le professeur Mahmoud Khayal qui annonce que des discussions ont été ouvertes avec les représentants des pays ayant déjà été atteints par le coronavirus. C’est le cas de la France qui a une école à Ndjamena et dont de nombreux élèves sont en congés dans l’Hexagone en ce moment.

Au Burundi, une quarantaine préventive et des déplacements limités

Le Burundi prend à son tour des mesures préventives. Selon le ministre de la Santé Thaddée Ndikumana, aucun cas suspect n’a été recensé pour le moment, mais tous les passagers en provenance d’une liste de pays touchés seront mis en quarantaine. De plus, il recommande aux Burundais de limiter leurs déplacements vers ces pays, tout en appelant au calme.

Dans l’objectif de la prévention de l’épidémie, de la maladie à coronavirus, tous les passagers en provenance des pays ci-après vont être mis en quarantaine stricte pendant 14 jours. Ces pays sont la Chine, la Corée du Sud, l’Iran, l’Italie, l’Allemagne, la France, le Japon et l’Espagne. Nous recommandons également aux ressortissants burundais de bien vouloir limiter les déplacements vers les pays déjà atteints par le coronavirus. Nous rappelons à la population de rester sereine, car nous n’avons observé aucun cas suspect ici dans notre pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 ⁄ 2 =