Coronavirus: au Japon, les denrées de base victimes des rumeurs de pénuries

Texte par :RFI

Plus de 500 personnes ont été contaminées au Japon, sans compter les 700 qui ont contracté la maladie à bord du navire de croisière « Diamond Princess ». L’épidémie entraîne des mouvements de panique dans certains magasins, et même des incidents. Des clients en sont venus aux mains pour des masques chirurgicaux jetables, qu’on trouve très difficilement dans le pays depuis début février 2020.

Avec notre correspondant à Tokyo, Bruno Duval

Dans sa dernière allocution télévisée, le Premier ministre Shinzo Abe en a été réduit à demander aux Japonais d’arrêter de constituer des stocks de papier toilette. Il va bientôt manquer dans les rayons, selon une rumeur qui circule sur les réseaux sociaux nippons. C’est faux, mais les gens prennent leurs précautions.

Comme ces deux clientes d’un supermarché. « Il paraît qu’il n’y aucun risque de pénurie, mais bon, j’en achète quand même, au cas où. On ne sait jamais », explique la première. « Tout le monde se ruant sur le papier toilette, je me suis dit que moi aussi je devais en acheter, justifie la seconde. Cela dit, j’avais pris trois paquets, mais finalement j’en ai remis un dans le rayon. Il faut penser un peu aux autres. »

Comportements irrationnels

Ce que tout le monde ne fait pas, et cela agace ces deux clientes d’une supérette. « Acheter davantage que ce dont on a besoin, cela n’a vraiment aucun sens. En plus, je trouve ça incivique », s’indigne cette cliente. « C’est inquiétant, car ce sont ces comportements d’achat irrationnels qui vont finir par entraîner une pénurie », renchérit une autre.

À leur tour, les rayons de produits alimentaires commencent à se vider à vue d’œil. Car beaucoup de Japonais, craignant d’être bientôt confinés chez eux, achètent des dizaines de kilos de riz, de conserves ou de nouilles instantanées.

Le même phénomène s’était produit il y a neuf ans exactement, en mars 2011, au lendemain de la catastrophe de Fukushima.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 − 25 =