Chine: 11 des 22 mineurs coincés sous terre ont été secourus

Des sauveteurs chinois s’activent pour remonter les mineurs coincés dans dans leur mine d’or après une explosion le 10 janvier 2021 à Qixia, dans la province du Shanghai au nord-est de la Chine. STR CNS/AFP/Archivos

Texte par :RFI

Les secours ont réussi ce dimanche 24 janvier à sauver 11 des 22 mineurs coincés sous terre dans l’est de la Chine depuis deux semaines, a annoncé la télévision publique CCTV. Le premier mineur secouru, « physiquement faible », n’appartient pas au groupe de 10 mineurs qui ont été extirpés ensuite d’une section plus profonde de la mine.

Depuis l’explosion survenue le 10 janvier dans cette mine d’or de Qixia, dans la province du Shandong à l’est de la Chine, les sauveteurs s’activent à porter secours aux travailleurs bloqués à plusieurs centaines de mètres sous terre. Les images de la chaîne publique ont montré un petit chariot élévateur remonter à la surface, soulevé par une énorme foreuse, à l’intérieur duquel se trouvaient des sauveteurs. Un homme masqué, qui semblait incapable de se tenir debout, en est sorti vers 11h13 ce dimanche matin heure locale. Il a été hospitalisé immédiatement selon l’agence officielle Chine Nouvelle.

Quelques heures plus tard, dix autres travailleurs ont vu leur calvaire se terminer, avant d’être envoyé à l’hôpital, rapporte notre correspondant à Pékin, Zhifan Liu. Ils étaient bloqués dans une section plus profonde de la mine. Au moins l’un d’eux est blessé, selon la télévision centrale CCTV, qui n’a pas précisé la gravité de sa blessure. Les dix se trouvaient à environ 580 mètres de profondeur et communiquaient par téléphone avec la surface.

Encore deux semaines pour sauver les mineurs

Les opérations de forage sont compliquées par la structure géologique du sol, constituée de roches particulièrement dures comme du granit. Grâce à un câble métallique descendu via un conduit creusé dans la roche, les sauveteurs ont pu transmettre des vivres, des médicaments et des téléphones au groupe de mineurs coincés à 580 mètres sous terre. Ils ont ainsi pu reprendre des forces.

Un mineur est décédé la semaine dernière des suites de ses blessures. On pense qu’un douzième mineur est coincé tout seul, 100 mètres plus bas dans les eaux montantes. Pour les neuf autres mineurs, les espoirs de réussir à les secourir s’amenuisent au fil des jours car aucun contact n’a été établi avec eux depuis l’explosion.

Les secours ont estimé vendredi qu’au moins deux semaines seront encore nécessaires pour libérer l’ensemble des travailleurs malgré la poursuite effrénée des opérations de forage.

Chine: sur le site de la mine d'or de Qixia, endommagée par une explosion le 10 janvier, les employés s'affairent pour secourir les mineurs coincés à 600 mètres sous terre. Certains ont pu être localisés.
Chine: sur le site de la mine d’or de Qixia, endommagée par une explosion le 10 janvier, les employés s’affairent pour secourir les mineurs coincés à 600 mètres sous terre. Certains ont pu être localisés. VCG via Getty Images – VCG

Régulations mal appliquées

Si la sécurité des mines s’est nettement améliorée au cours des dernières décennies, des accidents surviennent encore régulièrement en Chine, où les réglementations ne sont parfois pas appliquées.

En décembre, 23 mineurs avaient perdu la vie dans une mine de charbon à Chongqing au sud-ouest du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 + 10 =