Cabale contre le Premier ministre Boubou Cissé : Abdoulaye Z Touré, un bouc émissaire, victime de sa rigueur.

Depuis maintenant quelques jours, la cellule noire des détracteurs du premier ministre ne ratent plus aucune occasion pour lui mettre le bâton dans les roues. Pour leur sale besogne aucun moyen, même les plus ridicules ne sont épargnés.

Ainsi, le dernier coup et le plus ridicule est parti d’une page fictive sur les réseaux sociaux derrière laquelle se cachent lâchement, des individus sans vergogne tapis dans l’ombre. Les détracteurs racontent qu’un appel d’offres a été lancé pour la fourniture d’engrais et que ce sont trois fournisseurs proches du DFM du ministère de l’agriculture Abdoulaye Z Touré qui auraient été retenus.

Dans leur mensonge, ils vont jusqu’à dire que seuls deux fournisseurs ont été retenus pour approvisionner le marché malien.Véritable tissus de mensonge !Que s’est il passé ?Les faits sont simple.Aujourd’hui, aucun appel d’offres n’a été lancé, aucun fournisseur n’a été retenu.Selon nos sources et après plusieurs recoupements, pour sélectionner les fournisseurs de l’engrais subventionnés, le département de l’agriculture a lancé une manifestation d’intérêt les 16 et 17 Avril 2020 dans le quotidien national l’Essor et le journal L’Indépendant.

Il s’agissait pour les fournisseurs de venir consulter les spécificités techniques du dossier afin de déposer leur offres techniques et financières. Pour éviter que des entreprises farfelues ne viennent encombrer le marché, le DFM Abdoulaye Z Touré, a instruit une rigueur absolue dans le choix des partenaires potentiels dans la fourniture d’engrais. L’homme est connu pour sa rigueur en matière de résultat.A la suite de ces consultations, selon nos sources, une trentaine de fournisseurs ont déposé leurs dossiers.

Le département a mis en place une commission et une sous commission technique composée de la DFM et de la Direction nationale de l’agriculture en charge d’étudier les dossiers. A l’issue de leurs travaux,  plus d’une dizaine de sociétés ont été provisoirement retenues pour faire partie de la liste des fournisseurs d’engrais chimiques, d’autres (près d’une dizaine)autres ont été retenus pour les engrais organiques.Le rapport de la commission doit être soumis à la hiérarchie pour approbation.

Ce qui suppose que les sociétés n’ont été retenues que provisoirement. Il revient au cabinet de confirmer ou d’infirmer ces propositions.

Ce qui n’a pas encore été fait.Comment peut on alors se hasarder à diffamer le DFM Abdoulaye Z Touré et le premier ministre ?

Les auteurs d’un tel acte ignoble ne méritent aucune excuse, car leur but est simplement de salir l’honneur et la dignité des cadres aussi compétents et rigoureux comme Mr Touré.

Ces pratiques doivent cesser dans notre pays déjà fragilisé par des querelles intestines. Et dire que ces détracteurs tapis dans l’ombre dans les hautes sphères de l’administration d’État.

Harouna Niang

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 ⁄ 1 =