Burkina : Le président Damiba appelle les soldats à faire couler leurs sueurs pour préserver leurs vies

 une finale pour…prési

Burkina-Terrorisme-Lutte

Burkina : Le président Damiba appelle les soldats à faire couler leurs sueurs pour préserver leurs vies

Ouagadougou, 22 mai 2022(AIB)-Le président du Faso Paul-Henri Damiba a invité vendredi, les soldats engagés dans la lutte anti-terroriste à faire couler leurs sueurs pour préserver leurs sangs, selon son service de communication.

«Toute personne qui est engagée au compte de l’Etat dans ce combat contre l’extrémisme violent doit s’attendre à faire couler sa sueur», a déclaré vendredi le président du Faso au détachement militaire de Mangodara (Ouest), près de la frontière avec la Côte d’Ivoire.

Le président Paul-Henri Sandaogo Damiba dont les propos ont été rapportés dimanche par le service de communication de la présidence du Faso, a indiqué que chaque combattant doit accepter de faire couler sa sueur pour préserver son sang.

«C’est par la sueur qu’on préserve sa vie», a-t-il insisté, les exhortant à traquer et à neutraliser les individus ou les groupes qui sont dans la violence extrémiste.

«Vous devez les rechercher et mettre fin à leurs activités parce qu’on ne peut pas tolérer qu’ils passent le temps à semer la désolation au sein de nos forces et au sein des populations», a instruit le président du Faso.

Toutefois, le chef de l’Etat a appellé les soldats à ne pas tomber dans l’arbitraire.

«On ne vous demande pas de faire de l’arbitraire. On n’ôte pas la vie de quelqu’un parce qu’il est de telle communauté ou de telle autre communauté», a soutenu le Chef de l’Etat.

Il les a invités « à vivre en intelligence avec les populations» afin d’être accompagnés dans leurs missions de sécurisation.

En rappel, le Burkina Faso essuie depuis 2016 des violentes attaques terroristes qui ont ôté la vie à des centaines de personnes, provoqué le déplacement de 1,8 millions d’autres et entrainé la fermeture de milliers d’écoles et de centre de santé.

Le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba qui a évincé le 24 janvier 2022, le président Roch Kaboré, a promis de restaurer l’intégrité territoriale avec le concours des Forces vives de la Nation.

Agence d’information du Burkina

ATA/ak

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 − 12 =