«Ba ag Moussa avait entre ses mains la formation de plusieurs cadres»

FMM/RFI

Par :Florent Guignard8 mn

La France a annoncé ce vendredi la neutralisation au Mali par la force Barkhane d’un cadre opérationnel jihadiste de tout premier plan lié à al-Qaïda, dont le nom était associé ces dernières années à de nombreuses attaques dans la région. Ba ag Moussa était l’un des principaux adjoints du leader du RVIM, Iyad ag Ghali. L’armée française mène le combat depuis 2013 au Mali contre les groupes terroristes qui sévissent au Sahel, liés à al-Qaida ou à Daech. Les explications de Wassim Nasr, journaliste à France 24, spécialiste des réseaux jihadistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 + 30 =