Arabie Saoudite : 3 hommes condamnés à mort pour avoir refusé de quitter leur domicile pour la construction d’une mégapole

Trois hommes de la tribu Howeitat en Arabie saoudite ont été « condamnés à mort pour avoir refusé de quitter leur ville natale pour faire place à la nouvelle mégapole de 450 milliards de livres sterling Neom ».ARABIE SAOUDITE© Fournis par AfrikMag

Selon le groupe de défense des droits basé au Royaume-Uni Alqst, les trois hommes ont été arrêtés en 2020 pour s’être opposés à l’expulsion des membres de la tribu de la terre et le tribunal pénal spécialisé d’Arabie saoudite les a condamnés à mort le 2 octobre. 

Dans un tweet, le groupe de défense des droits a déclaré : « Ils ont été arrêtés en 2020 pour s’être opposés à l’expulsion pour faire place à #Neom. Nous condamnons l’acte et appelons à leur libération. »

Le frère de Shadli, Abdul Rahim, était un homme de 43 ans abattu par les forces saoudiennes en avril 2020 après avoir protesté contre le déplacement des habitants de la province de Tabuk, a rapporté Middle East Eye. Abdul a régulièrement partagé des vidéos de ses manifestations sur YouTube. 

Le nouveau rapport intervient alors que des membres de la tribu Howeitat affirment que la campagne visant à les expulser de leurs terres pour la mégapole – qui sera le site des Jeux asiatiques d’hiver de 2029 – s’est intensifiée.

Abdulilah et Abdullah Dukhail – membres de la famille des trois hommes ont été condamnés à des peines de prison de 50 ans et à des interdictions de voyager de 50 ans pour avoir soutenu la position de leurs proches. Salma al-Shehab, mère de deux enfants et étudiante à l’université de Leeds, et Nourah bint Saeed al-Qahtani, mère de cinq enfants, ont également été condamnées à de longues peines de prison pour des tweets critiquant le gouvernement saoudien. Salma a été condamnée à 34 ans de prison tandis que Nourah a écopé d’une peine de 45 ans.

Le groupe de défense des droits Alqst a déclaré que l’écrivain, traducteur et programmeur informatique Oussama Khaled avait été condamné à 32 ans de prison pour « allégations relatives au droit à la liberté d’expression ».

Le district industriel proposé, appelé Oxagon, est présenté comme étant « une ville cognitive complète » qui utilisera des robots et l’IA et agira comme une plaque tournante portuaire industrielle pour la plus récente région du pays dans le nord-ouest – Neom.  Neom, le projet phare du prince héritier saoudien Mohammed bin Salman, est une cité-État planifiée qui couvrirait 10 000 miles carrés de la province saoudienne de Tabuk, près de ses frontières avec la Jordanie et l’Égypte.  Neom fait partie d’un plan ambitieux visant à sevrer l’Arabie saoudite de la dépendance pétrolière et à transformer le pays en un pôle technologique comme la Silicon Valley, tout en incorporant des villes, des centres de recherche, des zones d’éducation et des attractions touristiques.

Les plans de Neom montrent qu’il sera 33 fois plus grand que New York et qu’il aura une ville « intelligente » en son centre, également appelée Neom.

L’article Arabie Saoudite: 3 hommes condamnés à mort pour avoir refusé de quitter leur domicile pour la construction d’une mégapole est apparu en premier sur AfrikMag.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 ⁄ 1 =