Alina Kabaeva, l’amour top secret de Poutine

La championne de gymnastique rythmique, de trente ans sa cadette, serait sa compagne depuis 2006. On la croyait cachée en Suisse, elle vient de réapparaître en Russie pour un festival de gym à son nom, Alina. Paris Match a enquêté sur cette pièce maîtresse de l’échiquier de Poutine et pourquoi elle est un enjeu géopolitique entre l’Ouest et le Kremlin.+57 ans, la liste noire des huiles d’olive à éviter pour votre santéSponsoriséSponsoriséSanté Corps Esprit

Elle est la femme la plus mystérieuse du pays. Un secret d’État. Elle s’appelle Alina Kabaeva, elle a 38 ans. Cette athlète adulée, star mondiale de la gymnastique rythmique, a presque complètement disparu de la sphère publique il y a huit ans. Elle vit dans les coulisses du Kremlin, dans l’ombre du maître de toutes les Russies. Là-bas, une règle, non écrite mais connue de tous, interdit d’évoquer cette histoire d’amour. Le seul qui s’y soit risqué, Grigori Nekhorochev, a tout perdu. En 2008, le tabloïd moscovite qu’il dirigeait annonce le divorce de Vladimir Poutine et son prochain remariage avec Alina Kabaeva. Le journaliste est viré, et le titre fermé quelques mois plus tard. Poutine, alors en Sardaigne chez son ami Silvio Berlusconi, s’indigne : « J’ai toujours détesté ceux qui, avec leur nez morveux et leurs fantasmes érotiques, s’introduisent dans les affaires privées des autres. »

Source : Paris Match

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 ⁄ 6 =