À la convention démocrate, Bill Clinton et Jimmy Carter vedettes de la 2e soirée

Les anciens présidents ont appelé à voter pour Joe Biden, officiellement investi candidat à l’élection présidentielle face à Donald Trump.

  • Le HuffPost avec AFP

ÉTATS-UNIS – Joe Biden a été officiellement investi ce mardi 18 août par les démocrates pour la présidentielle américaine le 3 novembre, où il affrontera Donald Trump. Dans un vote sans surprise, la majorité des délégués démocrates ont choisi l’ancien vice-président pour défier le milliardaire républicain, au deuxième jour de la convention du parti organisée à Milwaukee (nord) mais entièrement virtuelle en raison du Covid-19.

“Merci du fond du cœur”, a réagi dans un message vidéo en direct Joe Biden, 77 ans. Il doit accepter cette nomination jeudi, lors du discours de clôture de la convention qui fera entrer la campagne électorale dans le vif du sujet.

Deux anciens présidents, Jimmy Carter, 95 ans, et Bill Clinton, 73 ans, ont été les vedettes de la deuxième soirée. Tous deux ont accusé le locataire de la Maison Blanche d’avoir installé le “chaos” alors que le pays est plongé dans une grave crise économique et sanitaire.

“Le Bureau ovale devrait être un centre de commandement. Au lieu de cela, c’est le cœur de l’orage. Il n’y a que le chaos”, a affirmé Bill Clinton. “Une seule chose ne change jamais: sa détermination à nier sa responsabilité et accuser les autres”, a-t-il ajouté.

Bill Clinton a volontairement appuyé le contraste avec Joe Biden, qu’il a décrit comme un dirigeant responsable. “Notre parti est uni derrière un choix très différent: un président travailleur. Un homme qui a les pieds sur Terre et qui fait le travail”, a-t-il insisté. “Un homme avec une mission: assumer ses responsabilités, pas accuser les autres; se concentrer, pas distraire; unir, pas diviser. Notre choix est Joe Biden”, a lancé l’ancien président.

Jimmy Carter a pour sa part salué “l’expérience, la personnalité et la décence” de Joe Biden “pour nous rassembler et restaurer la grandeur de l’Amérique”. 

L’ex-président démocrate (1977-1981), à la santé fragile, n’est pas apparu à l’écran mais a lu son message diffusé sur des images d’archives, tout comme son épouse Rosalynn Carter.

“Nous méritons quelqu’un doté d’intégrité et de jugement, quelqu’un d’honnête et de juste, une personne dévouée à faire ce qui est mieux pour le peuple américain”, a dit Jimmy Carter.

Un témoignage vibrant de son épouse, Jill Biden

La femme de Joe Biden, Jill, s’est exprimée en fin de soirée depuis une école de Wilmington, fief de la famille dans le Delaware (nord-est). L’ancienne enseignante a notamment dénoncé les dégâts de la pandémie sur les familles. Elle a aussi livré un témoignage vibrant sur le courage de son mari qui a vécu deux drames personnels, la mort de sa première femme et de sa fille dans un accident de voiture en 1972, puis celle de son fils aîné Beau décédé d’un cancer en 2015.

“Il y a des moments où je me demande comment il fait, comment il peut mettre un pied devant l’autre et continuer. Mais j’ai toujours compris pourquoi il le fait. Il le fait pour vous”, a-t-elle expliqué.

“Comment réunir une famille brisée? De la même façon que vous unifiez une nation”, a-t-elle aussi dit. “Avec amour et compréhension, et avec des petits gestes de gentillesse. Avec courage. Avec une foi inébranlable”.

L’enseignante a rendu hommage aux parents d’élèves, professeurs et soignants qui “se battent” et “n’ont pas abandonné”. “Oui, beaucoup de salles de classe sont silencieuses en ce moment, les cours de récréation sont calmes, mais si vous écoutez attentivement, vous entendrez les lueurs d’espoir dans l’air”, a-t-elle ajouté.

Deux figures respectées du parti républicain ont affiché leur soutien à Joe Biden, capable, selon eux d’unifier les modérés des deux camps: Colin Powell, ancien général et chef de la diplomatie américaine, et Cindy McCain, la veuve du sénateur John McCain, décédé en 2018, héros de la guerre du Vietnam que Donald Trump détestait.

Le troisième ex-président démocrate toujours en vie, Barack Obama, doit s’exprimer mercredi soir, après la colistière de Joe Biden, Kamala Harris.

À voir également sur Le HuffPost : Michelle Obama dit sans détour tout ce qu’elle pense de Trump

LIRE AUSSI :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 × 23 =