59ème fête de l’indépendance du Mali IBK se félicite de la validation à l’unanimité des termes de références du dialogue national

Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar KEÏTA, Président de la République, Chef l’Etat, a déposé tôt dans la matinée du 22 septembre 2019, la gerbe de fleurs au monument de l’indépendance, avenue de la Nation. La symbolique annuelle rentre dans le cadre de la commémoration du 59 ème anniversaire de l’indépendance du Mali. La fête de l’indépendance du Mali 2019 est placée sous le signe de la réconciliation nationale.

Dans l’interview accordée à la presse IBK a expliqué le sens de cette fête nationale annuelle « Chacun sait au Mali, chaque malien , hommes, femmes, jeunes et vieux . Tout le monde sait la grande symbolique, le 22 septembre date de dignité retrouvée , de souveraineté retrouvée , d’un Mali renouant avec son passé qui fut de gloire . Le 22 septembre 1960 où le Président Modibo KEÏTA a rendu au Soudan sa fierté , et son bonheur d’être . C’est donc une date très importante pour nous . Chacun la célèbre avec émotion, avec joie , c’est une fête . Mais également un jour où on se replie sur soi, où on vient sur soi, pour se souvenir et en ces lieux précisément où nous sommes. Notre pays a traversé , et traverse bien de difficultés, mais comme toutes les vieilles nations , le Mali saura se redresser , il en a pris du chemin, il est un signe de temps déjà , et j’ai toujours dis que quand les enfants du Mali se retrouvent, quels que fussent les contradictions qui puissent nous séparer , nous arriverons à nous entendre . Parce que c’est le bonheur déjà d’être ensemble , c’est pourquoi je suis très heureux que l’atelier de validation des termes de références du dialogue national inclusif auquel j’accorde le plus grand prix ait pu se conclure avec bonheur , de manière aussi unanime , c’est un signe , quand le Mali se met debout , ensemble , il avance contre vents et marées , il dit sa dignité , il affirme sa présence s’impose ; tel est ce pays dont avons devoir et mission de transmettre meilleur malgré les vicissitudes du temps. Chaque pays à son lot , le nôtre nous nous a été imposé , nous lui faisons face avec honneur, avec dignité , dans l’unité nous triompherons” .

En évoquant avec regret les médaillés d’or , de l’indépendance, et par devoir de les honorer pour avoir mérité de la patrie , le Président de la République a fait le constat suivant « le cercle du mérite , se rétrécit, nous avons devoir de les honorer ».

A son arrivée sur ce lieu grand symbole de la mémoire de notre peuple, pour notre liberté de dire notre destin , notre indépendance, notre souveraineté, le Président de la République a d’abord fait allégeance au drapeau national , ensuite passé en revue les troupes lui rendant les honneurs et salué les médaillés d’or de l’indépendance , et en fin le Corps constitué.

Source: La Dépêche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
11 × 1 =