Choguel à propos de son 1 er anniversaire à la primature : « Nous avons souvent trébuché, parfois résisté »

Par LE COMBAT 

Choguel à propos de son 1 er anniversaire à la primature : « Nous avons souvent trébuché, parfois résisté »

7 juin 2021-7juin 2022, Dr Choguel Kokalla Maïga a eu exactement une année à la Primature. Le président du Comité stratégique du M5-RFP-(Mouvement du 5 juin-Rassemblement des Forces patriotiques), a sifflé sa première bougie étant le patron de la Cité administrative.

C’est grâce au M5-RFP que Choguel Kokalla Maïga est le chef du Gouvernement de la transition. Après sa première année, il a parlé de son parcours sur sa page Facebook. Pour lui, pendant les 12 mois, ils ont souvent trébuché, parfois résisté. ‘’ Pendant 12 mois, nous avons été incompris et très souvent mal-jugés. Nous avons heurté certaines sensibilités, touché à l’orgueil de certains. Mais une constance est demeurée et demeure plus que jamais ’’, a martelé le Premier ministre de la transition qui ajoute qu’ils ont cru au Mali et au peuple malien.

Toujours selon Dr Choguel Kokalla Maïga, la victoire est proche et même très proche. ‘’ Sous le leadership éclairé de son Excellence Assimi Goïta, président de la transition, le Gouvernement du Mali fera du rêve Mali Kura une réalité’’, a-t-il souhaité.

Malgré l’adversité, le clivage politique et les difficultés imposées, Dr Choguel Kokalla Maïga a signalé que son Gouvernement a pu mesurer la résilience de ce brave peuple auquel il a rendu un vibrant hommage. ‘’ Si nous avons résisté, si nous avons tenu, c’est grâce à ce peuple qui nous a soutenus. Ce grand peuple sans grands moyens est resté debout à nos côtés’’, a-t-il laissé entendre.

Pour Choguel Kokalla, pendant un an, ils se sont attelés à bâtir le Mali rêvé par le peuple malien. ‘’ Un Mali de paix où il fait bon vivre. Un Mali réconcilié avec lui-même’’, a-t-il estimé. Pendant ces 12 mois, le Premier ministre a signalé que le parcours n’a pas été de tout repos, mais grâce au soutien du peuple ils s’en sortent heureux. ‘’ Merci de votre confiance. Dans la vie d’une nation, il y a un temps pour tout. À tous ceux qui hésitent encore, nous leur lançons l’appel pour nous rejoindre. Ce pays a besoin de tous ses fils ! Unissons-nous ! Mettons-nous tous ensemble autour de notre chère patrie pour assurer un meilleur avenir pour les générations futures ! Minimisons nos différences pour retrouver ce qui nous unit’’, a invité le Premier ministre Maïga.

Malgré ces efforts fournis, de nombreux Maliens, particulièrement ses anciens collaborateurs jugent insatisfaisante sa première année à la tête du Gouvernement. D’ailleurs, ils réclament sa démission. Certains pensent qu’il est un dictateur et qu’il impose la dictature au Mali. Le Cadre d’échange des partis politiques pour une transition réussie a réclamé depuis fin mars dernier un nouveau Gouvernement dirigé par un nouveau Premier ministre rassembleur. Pour le Cadre d’échange, Choguel n’est pas un rassembleur.

D SANOGO

Source: LE COMBAT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 + 6 =